Washington salue l’offensive pakistanaise contre les talibans

L’offensive lancée par l’armée pakistanaise contre les talibans sur plusieurs fronts dans le nord-ouest est «la réponse adéquate» face à l’avancée des rebelles, a jugé mardi le porte-parole du Pentagone Geoff Morrell, tout en espérant que ces efforts seraient «durables».
«Les opérations militaires en cours dans les districts de Buner et de Dir sont une réponse parfaitement adéquate aux opérations offensives menées par les talibans et d’autres militants ces dernières semaines», a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.
«Nous encourageons ces efforts et nous sommes prêts à les aider de toutes les manières possibles», a-t-il souligné.
Toutefois, «nous espérons que ces opérations seront durables», a-t-il ajouté, en disant ignorer si les Pakistanais comptaient pourchasser les talibans jusque dans la vallée de Swat.
Après une contre-attaque initiée dimanche dans le district du Lower Dir, la première contre les talibans du district voisin de Swat depuis la signature controversée de l’accord de cessez-le-feu mi-février, l’armée pakistanaise a annoncé qu’elle avait entamé mardi la reconquête de Buner.
La semaine dernière, la prise de ce district, situé à une centaine de km d’Islamabad seulement, par ces combattants islamistes liés à Al Qaïda avait provoqué les foudres de Washington, principal bailleur de fonds du Pakistan, son allié-clé dans sa «guerre contre le terrorisme» lancée contre les islamistes à la suite des attentats du 11 septembre 2001.
De son côté, un porte-parole du département d’Etat, Robert Wood, a estimé mardi que l’offensive pakistanaise était plus qu’un simple geste de bonne volonté de la part du président Asif Ali Zardari, de plus en plus critiqué par les Etats-Unis.
«Je ne pense pas que ce soit une question de bonne volonté. C’est quelque chose qui est dans l’intérêt du gouvernement pakistanais», a-t-il déclaré, en répétant que «ces talibans et autres extrémistes représentent une menace existentielle pour le Pakistan».
Le Congrès des Etats-Unis étudie la possibilité de fournir une aide financière d’urgence au Pakistan, a-t-on appris mardi de sources démocrates concordantes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *