Zapatero plaide pour une naide européenne de 400 millions d’euros pour lutter contre l’immigration subsaharienne

A l’issue du Sommet informel européen, réuni jeudi près de Londres, M. Zapatero a indiqué, selon les médias espagnols de vendredi, que le programme présenté par l’Espagne pour la lutte contre l’immigration clandestine sera doté d’une enveloppe de 400 millions d’euros, soit le double du montant consacré actuellement par l’Union à ce phénomène dans le cadre de la politique de Voisinage et du Fonds européen de Développement. Il a souligné que sa proposition, soutenue dès le départ par la France, a obtenu l’appui "clairement majoritaire, pour ne pas dire unanime" du reste des dirigeants européens. L’initiative espagnole déclinée en trois volets, concerne le renforcement des contrôles des frontières extérieures de l’Union européenne, la signature de conventions de réadmission des immigrés clandestins et enfin la mise en place de nouvelles formules de financement dans le cadre des instruments communautaires existants.
Le programme prévoit ainsi une aide spécifique aux pays subsahariens pour favoriser la croissance, l’emploi et l’éducation, a dit M. Zapatero avant d’évoquer l’initiative d’une Conférence UE-Afrique sur l’immigration, lancée à Rabat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *