Achahbar prône la mise à niveau des communes

Achahbar prône la mise à niveau des communes

«La mise à niveau des services communaux constitue la clé de voûte du développement local et la voie idoine pour inciter les citoyens à participer à la vie politique», a affirmé le président du Parti du renouveau et de l’équité (PRE), Chakir Achahbar. «Notre programme pour les élections du 12 juin est focalisé sur les services publics de base, car nous estimons qu’aujourd’hui, il faut d’abord mettre à niveau les communes pour améliorer la qualité des prestations offertes aux citoyens», a souligné M. Achahbar dans un entretien à la MAP, à l’occasion du scrutin communal du 12 juin. «Il est important pour le Maroc de mettre à niveau les services communaux en vue de remédier aux disparités entre les collectivités locales», a indiqué M. Achahbar.
À cet effet, le PRE propose la refonte du système de péréquation pour remédier aux déséquilibres financiers entre les communes. «Outre la Taxe sur la valeur ajoutée qui est répartie en fonction du nombre d’habitants, nous suggérons de mettre en place des mécanismes de correction pour atténuer les disparités entre les collectivités», a-t-il dit.
Pour M. Achahbar, il faut se doter des moyens nécessaires pour que les habitants des localités éloignées puissent scolariser leurs enfants, accéder aux soins médicaux et bénéficier des services de base (eau potable, électricité, transport et assainissement). Il préconise en outre, une forte implication des élus pour que les communes puissent optimiser l’exploitation de leurs propres richesses. De même, il souscrit à l’émergence d’une structure regroupant les élus locaux de plusieurs communes, afin d’agir dans le sens d’une meilleure prise en charge par l’Etat, des programmes communaux sous financés, avec l’adoption de mécanismes efficients de répartition des ressources, notamment fiscales. Il s’agit pour le PRE de créer un Lobby d’élus locaux, d’abord pour satisfaire les besoins des habitants en termes de soins médicaux, de scolarisation, de transport et d’infrastructures de base (eau potable, assainissement et électricité…), ensuite pour faciliter l’investissement. M. Achahbar relève toutefois qu’une meilleure exploitation des richesses de la commune passe par le choix de l’élu compétent, capable d’établir de véritables partenariats dédiés au développement local. «La présentation de candidats compétents est la seule alternative pour transcender la situation actuelle marquée par la présence d’élites locales peu préparées à impulser le développement de la commune», a estimé M. Achahbar.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *