Administration : Mohamed Ben Abdelkader à l’OCDE pour parler réforme

Administration : Mohamed Ben Abdelkader à l’OCDE pour parler réforme

Le ministre de tutelle a effectué une visite de travail au siège de l’Organisation à Paris

La visite du ministre s’inscrit dans le cadre des rencontres tenues avec les responsables au Maroc et à l’étranger, en vue de renforcer la coopération dans le domaine de la réforme de l’administration et de la fonction publique.

Le ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique, Mohamed Ben Abdelkader, a effectué une visite de travail à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) à son siège à Paris.

Dans ce sens, le ministre délégué a eu, dans la capitale française, des entretiens avec des responsables de l’OCDE, axés notamment sur la réforme de l’Administration. Ainsi, le ministre délégué a été reçu par Angel Gurria, secrétaire général de l’OCDE. Lors de cette rencontre, les deux parties ont souligné leur volonté de renforcer la coopération dans les secteurs de la réforme de l’administration et de la fonction publique, de l’administration électronique, du renforcement des principes d’intégrité, de la lutte contre la corruption et de l’amélioration de la qualité du service public.

M. Ben Abdelkader a également rencontré Rolf Alter, directeur de la gouvernance publique et du développement territorial. Ils ont eu des entretiens au sujet des projets de coopération dans le domaine de la réforme de l’administration.

Lors de cette réunion, les deux responsables ont signé une convention pour le renforcement de la coopération dans le cadre du programme Mena-OCDE. Cette réunion a également été une occasion pour les deux parties de souligner l’impact positif de leur coopération sur les réformes que le Maroc envisage de mettre en œuvre dans le domaine de la réforme de l’administration et de la fonction publique et pour le renforcement des capacités du ministère dans la mise en œuvre de ce programme. Il est à noter que la visite du ministre délégué auprès du chef de gouvernement chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique à l’OCDE s’inscrit dans le cadre des rencontres tenues avec les responsables au Maroc et à l’étranger, en vue de renforcer la coopération dans le domaine de la réforme de l’administration et de la fonction publique. Il faut dire que la réforme de l’administration figure en bonne place dans l’ordre des priorités gouvernementales. En effet, un programme de réforme de l’administration a été mis en place sur la base des orientations royales contenues dans le discours prononcé par Sa Majesté le 14 octobre 2016 à l’ouverture de la première session de la première année législative de la 10ème législature. Le discours royal avait mis le doigt sur les faiblesses et les déficits qui entachent l’action de l’administration.

L’un des chantiers prioritaires concerne l’adaptation du statut général de la fonction publique aux dispositions de la Constitution, notamment en matière de bonne gouvernance et de renforcement des principes de transparence, d’égalité des chances et de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes.

Les responsables promettent également de pallier les dysfonctionnements observés suite à l’application des dispositions du statut général de la fonction publique promulgué en 1958 ainsi que d’institutionnaliser les principes d’éthique, de formation continue et d’évaluation, jusque-là absents, dans le statut général de la fonction publique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *