Akhannouch appelle à favoriser l’emploi des jeunes

Akhannouch appelle à favoriser l’emploi des jeunes

6.000 personnes étaient à la rencontre du RNI à Tanger

L’ initiative «100 villes 100 jours» permettra aux parlementaires, coordinateurs, ministres et cadres du parti de sillonner, pendant quelques mois, ces 100 villes et être à l’écoute de leurs habitants.

La ville du détroit vient d’arborer les couleurs du Rassemblement national des indépendants (RNI) pour accueillir une rencontre régionale de communication, dont les activités ont été organisées, samedi 19 octobre, au profit des militants rnistes dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Présidée par Aziz Akhannouch, cette rencontre a connu, selon les organisateurs, la présence de près de 6.000 personnes venues exprimer leur fierté d’appartenir au RNI, qui regorge de compétences à même de contribuer au renforcement des rangs de cette formation politique et au développement du Maroc. Représentant le parti de la colombe au sein de la majorité gouvernementale, «les ministres du Rassemblement gèrent douze portefeuilles à caractère économique», a-t-il précisé.

M. Akhannouch a tenu, par ailleurs, à rappeler les enseignements tirés du discours de SM le Roi Mohammed VI, prononcé à l’occasion de l’ouverture de la première session de la quatrième année législative de la dixième législature, où le Souverain a abordé le rôle des banques, les facilités dont pourraient bénéficier les entreprises, particulièrement les PME, et l’implication de la jeunesse dans le développement économique au Maroc.

L’intervenant a fait part de son optimisme quant au projet de loi de Finances 2020, qui prévoit de grands avantages permettant d’assurer «l’accompagnement de l’entreprise». Il a poursuivi que loin des politiques vides et des propos hostiles, tout un chacun devrait jouer pleinement son rôle, avec comme objectif principal de favoriser l’emploi des jeunes. Pour trouver des solutions au fléau du chômage de ces jeunes, M. Akhannouch a souligné que ces derniers devraient avoir des idées et s’armer du courage et chercher, d’un autre côté, les moyens d’accès à l’auto-emploi et à la création de leurs propres TPE. Il a fait savoir que conformément aux Hautes orientations royales, le parti de la colombe ne va pas lésiner sur ses ressources humaines et va travailler sérieusement pour faire avancer les dossiers préoccupants et répondre aux attentes des citoyens.

Cette rencontre régionale de communication a également été marquée par l’intervention des coordinateurs provinciaux et préfectoraux ainsi que les représentants d’autres instances au sein du RNI ayant fait la part belle aux sujets prioritaires et aux grands problèmes dont souffre la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Les intervenants ont convenu que la santé, l’éducation et l’emploi demeurent en tête des préoccupations de la région. En plus des rencontres régionales de communication, programmées dans les chefs-lieux à travers les 12 régions du Royaume, M. Akhannouch a annoncé la programmation d’autres rendez-vous, dont «100 villes, 100 jours», prévu d’être lancé en novembre prochain.

Il a poursuivi que cette initiative permettra aux parlementaires, coordinateurs, ministres et cadres du parti de sillonner, pendant quelques mois, ces 100 villes et être à l’écoute de leurs habitants pour discuter des problèmes dont ils souffrent et l’élaboration d’un programme par eux-mêmes. L’intervenant a ajouté que «100 villes, 100 jours» mettra le cap sur la région du Nord, notamment à Ksar El Kébir, Larache, Chefchaouen, Tétouan, Asilah, Al Hoceima, M’diq et Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *