Al-Hoceima : Environ 10 milliards DH investis

Al-Hoceima : Environ 10 milliards DH investis

Sur Hautes instructions royales une délégation ministérielle sur place

16.000 ha d’arbres fruitiers ont été plantés à ce jour dont des oliviers, des amandiers et des figuiers dans le cadre du Plan Maroc Vert, outre un programme de plantation de 12.000 ha dans le cadre du programme «Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit».

Dix milliards de dirhams. C’est le total des budgets mobilisés par l’Etat pour le financement des chantiers de développement à Al-Hoceima. Le chiffre a été dévoilé lors de la visite sur Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI d’une délégation de haut niveau composée de plusieurs ministres et directeurs d’institutions publiques concernées par les chantiers de développement dans la province d’Al-Hoceima.

En effet, cette visite s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre par le gouvernement de ses engagements relatifs à l’accélération de la cadence de réalisation des différents projets de développement, faisant partie du programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceima (2015-2019), baptisé «Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit», lancé en 2015 par SM Mohammed VI. Dans les détails, quelque 533 projets touchant divers secteurs vitaux selon une approche globale et multidimensionnelle ont été déjà lancés. Ces derniers dont le coût global s’élève à près de 6,5 milliards de dirhams (MMDH), sont accompagnés par d’autres programmes dont celui relatif à la réduction des disparités territoriales avec une enveloppe avoisinant les 3,4 MMDH, soit un total de 9,9 MMDH. Par ailleurs, les membres de la délégation ont mis en exergue au cours de ce déplacement les réalisations de leurs départements qui touchent différents secteurs vitaux, dont la santé, l’éducation, l’infrastructure et l’eau.

Dans ce sens, le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed Hassad, s’est félicité des indices encourageants réalisés dans la province d’Al-Hoceima qui enregistre le taux le plus élevé de réussite au baccalauréat (77% contre une moyenne nationale de 55%) et le taux d’encombrement le plus faible, ajoutant qu’à compter de l’année prochaine, ce problème sera résolu dans les différentes régions du Royaume. Pas moins de 400 MDH sont disponibles pour la réhabilitation des établissements scolaires dans la province dans le cadre du programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceima (2015-2019), baptisé «Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit», lancé en 2015 par SM Mohammed VI, a-t-il souligné. De son côté, le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a indiqué qu’un total de 16.000 ha d’arbres fruitiers, une filière très prisée dans la province, ont été plantés à ce jour dont des oliviers, des amandiers et des figuiers dans le cadre du Plan Maroc Vert, outre un programme de plantation de 12.000 ha dans le cadre du programme «Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit», faisant état du lancement de 4 unités de transformation de ces produits et la réalisation et l’équipement d’une usine de lait dans les prochains mois. M. Akhannouch a indiqué que le problème posé par le Négro (dauphin noir) pour les pêcheurs a été résolu et des personnes lésées seront indemnisées, ajoutant que des projets d’aquaculture ambitieux seront réalisés et devront contribuer à la promotion de l’emploi.

Le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkader Amara, a souligné que le retard accusé en matière de réalisation de certains projets structurants, notamment la voie express Taza-Al Hoceima, un chantier de 4 MMDH qui liera la province à l’autoroute, serait lié entre autres à la procédure d’expropriation, ajoutant que 70% des travaux ont été réalisés.

Le secteur de la santé n’est pas en reste, selon le ministre de la santé, El Houcine Louardi, qui évoque la mobilisation ces cinq dernières années de quelque 520 MDH dédiés notamment à l’élargissement de l’hôpital Mohammed V (42 MDH) où les travaux seront bientôt achevés et la réalisation de l’hôpital d’Imzouren (63 MDH) qui sera opérationnel à la fin de l’année. Il a également cité la réhabilitation et l’équipement du centre d’oncologie, la construction de six nouveaux centres hospitaliers et la réhabilitation de 29 autres. Plus encore, Al-Hoceima sera bientôt dotée, selon M. Louardi, d’un grand centre hospitalier provincial d’une capacité de 250 lits et d’un coût global de 374 millions de dirhams.

Les travaux sont déjà en cours. Le directeur général de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), Ali Fassi Fihri, a souligné l’importance des projets réalisés dans la province depuis 2004 dont la généralisation de l’accès à l’eau potable et à l’électricité dans le monde rural, ajoutant qu’un effort colossal d’investissement a été mobilisé pour atteindre les objectifs fixés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *