Al-Hoceima : Le gouvernement veut mettre le turbo

Al-Hoceima : Le  gouvernement veut mettre le turbo

Réunion ministérielle à Rabat consacrée aux provinces du nord du Royaume avec le bureau du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et les parlementaires de la région

Le gouvernement, les membres du Conseil et les parlementaires de la province d’Al-Hoceima ont été unanimes à souligner la nécessité d’œuvrer de concert pour mettre en œuvre ce qui a été convenu et répondre aux revendications économiques et sociales des habitants.

Al-Hoceima est au centre des préoccupations. Au Parlement hier, mardi, une série de questions portait sur les développements dans cette ville du nord. Ainsi, une bonne partie de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants a été consacrée à Al-Hoceima. La veille, le chef de gouvernement, Saâd Eddine El Othmani, a tenu une réunion ministérielle à Rabat consacrée aux provinces du nord du Royaume avec le bureau du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et les parlementaires de la région. L’objectif de cette rencontre est de donner un coup d’accélérateur aux projets de développement dans la région. Dans ce sens, le numéro un de l’Exécutif a insisté sur la nécessité d’œuvrer collectivement pour résoudre les problématiques et accélérer les projets de développement à Al-Hoceima.

El Othmani a expliqué «qu’au terme d’un dialogue fructueux avec les élus de la province d’Al-Hoceïma sur les différents dossiers, il a été convenu de travailler main dans la main, quelles que soient notre appartenance et sensibilité politique, pour régler les problématiques en suspens dans la région». Et de poursuivre : «Il a été convenu également de la nécessité de mettre en œuvre et d’accélérer la cadence de réalisation des programmes de développement régionaux et de hâter la mise en œuvre des projets de développement pour concrétiser les attentes des habitants de la région». Selon la même source, la réalisation des projets programmés «avance bien» faisant savoir que «la majorité des projets sera prête avant même la date fixée». 

Au cours de la même rencontre, il a été également question de l’approche adoptée jusqu’ici dans la région et la méthode adéquate pour fédérer et mobiliser les efforts pour faire réussir ces projets de développement. Pour sa part, le président du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Ilyass El Omari, a déclaré que le gouvernement, les membres du Conseil et les parlementaires de la province d’Al-Hoceima ont été unanimes à souligner la nécessité d’œuvrer de concert pour mettre en œuvre ce qui a été convenu et répondre aux revendications économiques et sociales des habitants. Il a notamment évoqué le programme de développement «Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit», dont l’enveloppe budgétaire s’élève à 6,5 milliards de dirhams. Selon El Omari, le gouvernement s’est engagé à parachever tous ces projets avant fin 2019. Par ailleurs, il a affirmé que le gouvernement a présenté d’autres projets, que ce soit au niveau des infrastructures, de l’éducation ou de la santé. Selon le président de la région, l’accent sera également mis sur la promotion de l’emploi. «Des concours provinciaux au niveau des départements de l’Intérieur et de l’Education seront lancés pour atteindre 900 postes d’emplois dans le secteur de l’éducation et 450 postes dans les collectivités locales», a-t-il dévoilé. Et de conclure : «Nous examinons avec le ministre de la justice et l’ensemble des secteurs le nombre de postes d’emploi possibles, aux côtés du secteur privé».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *