novembre 18, 2017

 

Assurance-maladie obligatoire (AMO): Les parents bientôt couverts

Assurance-maladie obligatoire (AMO): Les parents bientôt couverts

Les affiliés à l’assurance-maladie obligatoire (AMO) pourraient bientôt faire bénéficier leurs parents de leur couverture médicale.

C’est ce que prévoit le nouveau projet de loi 63.16, approuvé par les membres du Conseil de gouvernement, jeudi dernier, en présence du chef de gouvernement Abdel-Ilah Benkiran. En effet, c’est lors de la réunion tenue le 21 juillet que le ministère de la santé a reçu l’approbation du comité interministériel de pilotage de la réforme, et de l’authentification du système de couverture médicale de base.

Ce projet de loi vient compléter et modifier la loi 65.00 portant code sur la couverture médicale de base. Selon un communiqué du ministère de la santé, le dispositif permettrait de faire profiter le père ou la mère de l’assuré, ou les deux à la fois, du régime de l’AMO des salariés ou retraités du secteur privé. Si l’article 5 de la loi 65.00 stipulait que les bénéficiaires de l’assurance-maladie obligatoire étaient l’assuré, le conjoint et les enfants à charge, le nouveau texte étend la couverture médicale aux parents de l’assuré. Les ascendants seront, de ce fait, soumis au même régime que l’assuré. Une démarche qui s’inscrit dans le cadre du parachèvement et de la généralisation de la couverture médicale à l’ensemble des catégories de la société.

A rappeler que le projet de loi représente en grande partie la concrétisation de la vision que s’est fixée l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM), depuis début 2016.
Ainsi, la couverture des parents approuvée par les membres du Conseil de gouvernement garantit la continuité du programme social qui vise à assurer la démarche de la généralisation de la couverture maladie obligatoire, au niveau de toutes les catégories sociales.

A noter que ce projet ayant démarré en 2005 a accompagné le lancement de l’assurance-maladie obligatoire qui ne couvrait que 38% de la population à l’époque.
Le même projet a été marqué en 2012 par la généralisation progressive du Régime d’assistance médicale Ramed, permettant ainsi la couverture de 9 millions de personnes durant la même année. En 2015, ledit projet a couvert 20 mille Marocains résidant à l’étranger. Les étudiants ont également profité de cette dynamique de généralisation de l’AMO, vu qu’ils ont pu bénéficier d’une assurance obligatoire de base pour la maladie pour 288.000 étudiants de l’enseignement supérieur public ou privé, y compris les stagiaires de la formation professionnelle. Grâce à ce projet social, 60% de la population bénéficie actuellement d’une couverture maladie.

Sachant qu’un autre projet de loi, concernant la couverture des professionnels indépendants et les acteurs du secteur privé, est en cours de validation au niveau du Parlement.

Maryem Laftouty
(Journaliste stagiaire)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *