Avec la participation de 3.000 militants : La jeunesse du RNI débat des défis de développement

Avec la participation de 3.000 militants : La jeunesse du RNI débat des défis de développement

L’implication des jeunes pour relever les défis de développement a été au centre du Forum régional de la jeunesse organisé, à Nador, par le Rassemblement national des indépendants (RNI).

Aziz Akhannouch, président du parti, a indiqué que le RNI prône une approche participative fondée sur l’interaction positive avec les attentes et préoccupations des citoyens, et la présentation de solutions pragmatiques et efficientes afin de relever les différents défis liés notamment aux secteurs sociaux, à savoir l’emploi, la santé et l’éducation.

Les jeunes constituent la force motrice du pays et le pilier principal de développement, a affirmé M. Akhannouch, notant que cette frange de la société a besoin davantage de postes d’emploi et d’infrastructures, notamment sportives, culturelles et de divertissement. Le numéro un du RNI a, par ailleurs, mis en garde contre la propagation des idées extrémistes et dévastatrices et les discours nihilistes et de désespoir, notant que la lutte contre ces pensées destructrices s’effectue par le recours à des programmes efficients mais aussi par l’attachement aux valeurs et traditions de la société marocaine et aux préceptes de l’Islam du juste milieu, de la modération, et de l’ouverture sur l’autre.

M. Akhannouch n’a pas manqué de mettre en avant les acquis réalisés dans moult domaines dont les droits et libertés, l’instauration de l’Etat de droit, les infrastructures socio-économiques et l’amélioration du climat des affaires. Il faut préciser que cette rencontre a été marquée par la présence des ministres RNI dont Rachid Talbi Alami, Mohamed Aujjar, Lamia Boutaleb ainsi que plusieurs membres du Bureau politique du parti. Dans ce sens, Rachid Talbi Alami a affirmé que la présence des dirigeants du parti à Nador aujourd’hui découle d’une ferme conviction de communiquer directement avec la jeunesse du parti ainsi que les bases du RNI dans toutes les régions. Il a souligné que les exigences des jeunes pour un certain nombre de domaines étaient raisonnables et découlaient de la vie quotidienne, et qu’il incombait aux dirigeants du parti de les encadrer et effectuer les plaidoyers nécessaires en leur faveur.

Le responsable a également souligné l’importance de la restructuration du parti entamée il y a deux ans, ce qui a permis la création de l’organisation de la jeunesse du parti et d’un certain nombre d’organisations parallèles qui contribuent aujourd’hui à enrichir le débat. Le ministre a souligné que le parti qui milite depuis 40 ans continue de fournir une alternative solide et des propositions pour remédier aux déséquilibres dans de nombreux domaines. Il a ajouté que la récente «trajectoire de confiance» a permis de consolider cette orientation grâce à la présentation de la vision du parti pour la réforme d’un certain nombre de domaines essentiels.

Pour sa part, le président de l’organisation fédérale de la jeunesse du RNI, Youssef Chiri, a appelé à encourager l’esprit d’entrepreneuriat et à davantage d’implication des jeunes dans l’auto-emploi et à l’initiative privée afin de réussir dans leur carrière, et participer à la création de la richesse et de l’emploi.

Il a souligné, dans ce sens, la nécessité de tirer profit des capacités des jeunes d’une façon optimale afin qu’ils deviennent une force réelle qui contribue efficacement à l’action institutionnelle et partisane, faisant savoir que l’organisation fédérale de la jeunesse RNIste tient à organiser régulièrement des rencontres de communication et des sessions de formation afin d’accompagner les jeunes et de leur permettre d’avoir un avenir meilleur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *