Aziz Akhannouch appelle les ingénieurs à intégrer la politique

Aziz Akhannouch appelle les ingénieurs à intégrer la politique

Plus de 1.100 participants exercent aussi bien au Maroc qu’à l’étranger

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) compte beaucoup sur les capacités des ingénieurs pour réaliser la vision du parti sur les cinq années à venir. C’est ce qu’a affirmé Aziz Akhannouch lors des premières Assises des ingénieurs rnistes organisées, samedi 29 juin à Tanger, sous le thème «L’ingénieur et la politique». Le président du RNI s’est dit fier de la présence des représentants de ce corps professionnel, dont 95% participent pour la première fois à une action politique et n’ont jamais intégré un parti. M. Akhannouch a tenu à rappeler que l’action politique n’est pas un monopole pour certains et pas pour d’autres. «C’est un droit constitutionnel pour toute citoyenne et tout citoyen», a souligné M. Akhannouch.

L’intervenant a fait savoir que les ingénieurs ont contribué individuellement au développement du Maroc à travers la réalisation de grands chantiers tels que ceux d’autoroutes et de ports. «Nous pensons  qu’il est temps qu’ils participent collectivement au développement humain de notre pays», a dit M. Akhannouch.

Le président du RNI a encouragé les ingénieurs à avancer encore plus sur le plan politique et à renforcer leur implication dans les prochains scrutins, soit à travers leur candidature ou par leur soutien aux candidats de leur parti. «Nous vous encourageons fortement à vous présenter aux prochaines élections, quels que soient les résultats obtenus», a ajouté M. Akhannouch.

Organisées par le corps des ingénieurs rnistes, ces premières Assises ont également connu la participation des responsables et membres du bureau politique, des experts et des spécialistes afin de débattre des sujets d’actualité ou ceux dépendant du thème principal de cette rencontre. Elles ont été marquées, selon les organisateurs, par la présence de plus de 1.100 professionnels rnistes exerçant aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Ayant parmi ses objectifs principaux d’enrichir le débat et le dialogue au sein du parti de la colombe, «le corps des ingénieurs rnistes est une organisation de grande importance ayant pu en moins de deux ans mobiliser 1.500 ingénieurs dans les différentes disciplines aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Ils se sont engagés à aller de l’avant et à participer au développement du Maroc. Notre pari est d’atteindre plus d’adhérents lors de secondes Assises prévues pour l’année prochaine», a fait savoir le président du corps des ingénieurs du RNI, Ahmed Houari.

Il est à noter que le parti de la colombe poursuit ses rencontres avec les représentants des différentes catégories professionnelles, dont celles avec les taxis, prévues prochainement à Agadir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *