Benkirane-Aftati : Le clash

Benkirane-Aftati : Le clash

Le premier annonce son interdiction de se présenter aux élections et le second lui répond : «Tu ne peux pas»

L’opinion publique est plutôt habituée à des clashs entre Benkirane et Omari mais il est rare que le secrétaire général du PJD s’oppose à un membre de son parti. C’est désormais le cas. Entre Abdelilah Benkirane, numéro un du Parti de la justice et du développement, et Abdelaziz Aftai, député virevoltant du même parti, rien ne va plus.

Mais une déclaration attribuée au chef de gouvernement lors d’une rencontre de presse est la goutte qui a fait déborder le vase entre les deux Pjidistes. Benkirane a, en effet, annoncé devant les journalistes que Abdelaziz Aftati est désormais interdit de se présenter sous les couleurs du PJD lors des prochaines élections législatives prévues le 7 octobre prochain. Mieux encore, le secrétaire général du parti de la lampe accuse ouvertement le député d’être à l’origine de la défaite du parti dans la ville d’Oujda lors des dernières élections communales et régionales.

La capitale de l’Oriental est effectivement l’une des rares grandes villes qui échappent au contrôle des élus du parti. La publication de ces déclarations est considérée comme l’humiliation de trop pour Aftati. Ce dernier hausse le ton dans un communiqué où il répond directement à son chef au parti. Dans ce sens, l’élu parlementaire est revenu sur sa décision de retirer sa candidature lors des élections communales en juin 2015.

«J’ai volontairement décidé de retirer ma candidature lors du dernier scrutin pour éviter de mettre la direction du parti dans l’embarras. Je ne vois pas donc comment on pourrait m’accuser de la défaite du parti dans des élections où je n’étais même pas candidat», dit-il. Et de poursuivre: «S’agissant de l’interdiction de se présenter aux élections, je tiens à préciser que nul n’a le droit d’interdire à un citoyen de jouir d’un droit constitutionnel que ce soit M. Benkirane ou quelqu’un d’autre. Il va sans dire aussi que l’approche au sein de notre parti ne prévoit pas de candidature individuelle puisque ce sont les militants qui se chargent de déclarer quelqu’un candidat aux élections».

Il faut dire que les relations sont tendues entre les deux hommes depuis longtemps déjà. Aftati est réputé pour ses sorties médiatiques tonitruantes qui ont souvent fini par mettre dans l’embarras la direction du PJD. Le député d’Oujda avait créé la sensation au moment où il présidait l’instance de la transparence et la probité au sein du parti, en convoquant Benkirane afin de donner des explications sur les soupçons concernant son patrimoine. Aftati ne préside plus cette instance depuis que son parti a décidé de suspendre ses activités au sein du PJD en raison de sa pénétration dans une zone militaire dans l’Oriental. La décision avait été prise dans une réunion urgente présidée par Abdelilah Benkirane. Il semble, cependant, que la confrontation entre les deux «frères» ne fait que commencer. Wait and see.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *