Benkirane joue son sort à la tête du PJD

Benkirane joue son sort à la tête du PJD

Le parti de la lampe réunit son parlement ce week-end. En effet, le Parti de la justice et du développement (PJD) tiendra une nouvelle session de son conseil national ces samedi et dimanche.

Une session décisive puisqu’elle est organisée en prélude du 8e congrès national du PJD qui doit avoir lieu au cours de cette année. Dans ce sens, l’intervention du chef de gouvernement et secrétaire général du parti de la lampe, Abdelilah Benkirane, sera très attendue.

Il doit, en effet, exposer devant les membres du parlement de son parti le rapport politique. L’intervention de Benkirane sera importante puisqu’il devra s’exprimer notamment sur son avenir à la tête du parti. Ces dernières semaines ont été marquées, en effet, par le débat sur le maintien de l’actuel secrétaire général dans son poste pour un troisième mandat consécutif. Seul bémol, les statuts du PJD limitent le nombre des mandats à deux seulement.

Sachant que Benkirane dirige le parti depuis 2008, il n’aura plus le droit théoriquement de briguer un troisième mandat. Mais il semble que certains milieux au sein du PJD poussent vers le maintien de l’actuel secrétaire général au moins au-delà des prochaines élections législatives qui doivent avoir lieu au plus tard en septembre 2016. Le but est de permettre au chef de gouvernement de pouvoir briguer un nouveau mandat à la tête de l’Exécutif si son parti arrive premier lors des prochaines législatives.

Le rôle du conseil national du parti est déterminant puisque les statuts habilitent cette instance à fixer une date pour le congrès sur une proposition du secrétariat général. Le conseil national devra également trancher si oui ou non les statuts du PJD seront revus dans le but de permettre à Benkirane de rester secrétaire général de cette formation politique pour un troisième mandat.

A noter enfin que le chef de gouvernement a toutes les chances de son côté pour diriger le parti pendant un moment encore. Il reste très populaire et dispose d’appuis solides au sein de toutes les instances du PJD même si certaines figures du parti ne sont pas très enthousiastes à l’idée de voir Benkirane maintenu.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *