Benkirane : «Le PJD a gagné des élections bien avant 2011»

Benkirane : «Le PJD a gagné des élections bien avant 2011»

Si le parti est arrivé premier dans les dernières élections législatives de 2011 avec 107 sièges, remportés à la première Chambre parlementaire, les résultats officiels de toutes les échéances électorales précédentes le plaçaient loin de la première marche du podium. Benkirane aurait-il  des doutes concernant les résultats officiels?

Le chef de gouvernement remet en cause les résultats des élections de 2015 et même au-delà. C’est en effet une nouvelle déclaration explosive balancée par le numéro un du parti de la lampe, AbdeliIlah Benkirane, au cours d’un discours prononcé devant les membres de la commission nationale. «Le PJD est arrivé premier en 2015 et en 2011 et bien avant cette date», a-t-il affirmé. Et de poursuivre: «Il est impossible de nous dire que le PAM a gagné les dernières élections sinon pourquoi ce parti a choisi de chambouler complètement son organigramme avec le scrutin». A quelques mois des prochaines législatives prévues le 7 octobre prochain, cette sortie risque bien de faire couler beaucoup d’encre. «Laissons de côté tous les bobards, c’est notre parti qui a gagné les élections», a-t-il poursuivi.

Il s’agit là de propos qui peuvent jeter le discrédit sur toute l’opération électorale surtout qu’ils émanent d’un haut responsable qui n’est autre que le chef de gouvernement. Ce dernier laisse même entendre que le PJD avait gagné des élections bien avant les législatives de 2011, de quoi rendre perplexes tous les observateurs de la scène politique. Car si le parti est arrivé premier dans les dernières élections législatives de 2011 avec 107 sièges, remportés à la première Chambre parlementaire, les résultats officiels de toutes les échéances électorales précédentes le plaçaient loin de la première marche du podium.

Benkirane aurait-il  des doutes concernant les résultats officiels? Serait-il en possession de données qui prouvent le contraire? Le chef de gouvernement n’a pas donné plus de détails mais il a sans nul doute voulu faire passer des messages avant les prochaines échéances. Dans ce sens, il a montré des signes concernant la crainte de voir son ennemi politique juré gagner les prochaines élections. «Je ne vois pas comment la nouvelle direction du PAM pourrait gagner les prochaines élections après quatre mois seulement de son arrivée à la tête de ce parti», a déclaré le leader du parti de la lampe. Ce dernier a également critiqué ouvertement les membres des instances dirigeantes de son parti en l’occurrence le secrétariat général. «Au cours de nos réunions, je constate malheureusement que certains membres notamment du secrétariat général, ont la tête ailleurs», a t-il fait savoir.

Benkirane veut ainsi rameuter ses troupes avant les législatives du mois d’octobre. Le secrétaire général du PJD a profité de l’occasion pour faire son mea culpa concernant notamment le programme électoral du parti au cours des législatives anticipées de 2011. Pour rappel, le programme en question, élaboré par Mustapha Khalfi, devenu depuis ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, tablait sur un taux de croissance de 7%! «Peut-être que nous nous sommes trompés», a-t-il reconnu.

Le chef de gouvernement a par ailleurs donné des conseils aux membres de son parti en perspective des prochaines élections. Il a dans ce sens demandé aux responsables de son parti d’aller à la rencontre des citoyens sur le terrain dans ce qui ressemble à une nouvelle stratégie électorale. Une stratégie qui vient en réponse aux nouvelles orientations du secrétaire général, Ilyas Omari, aux Pamistes. Lors de la rencontre à Casablanca, Omari a également demandé aux membres de son parti d’aller à la rencontre des citoyens sur le terrain. Il faut dire que le PAM et son nouveau secrétaire général étaient très présents dans le discours de Benkirane. Chose tout à fait normale puisque la bataille pour les prochaines législatives ne fait que commencer entre les deux formations politiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *