Benkirane: Une nouvelle baisse des prix des carburants pour les prochains jours

Benkirane: Une nouvelle baisse des prix des carburants pour les prochains jours

Pour le numéro un de l’Exécutif, si la baisse des cours internationaux du pétrole n’a pas été répercutée automatiquement sur les prix des carburants à la pompe, c’est en raison de la structure actuelle des prix sur le marché national.

Benkirane a donc annoncé que la prochaine étape pour son équipe sera la révision de cette structure des tarifs. Une révision qui va probablement aller vers la suppression de la structure actuelle. L’opération va se traduire toujours, selon le chef de gouvernement, par une nouvelle baisse des prix à la pompe, notamment pour le gasoil.

D’ailleurs, Benkirane a fait savoir devant les députés que la hausse qui devait intervenir au cours de ce mois de novembre n’aura pas lieu en raison de la baisse des cours du pétrole à l’international. Par ailleurs, le numéro un de l’Exécutif a affirmé dans le cadre de sa réponse concernant la réforme de la Caisse de compensation que la réforme devait avoir lieu il y a longtemps à «un moment où le déficit budgétaire n’était pas encore important». Il a expliqué que son gouvernement ne pouvait pas continuer dans la même politique de subvention des prix face au renchérissement des charges de la Caisse de compensation qui ont dépassé les 50 milliards de dirhams en 2012.

Benkirane a également rappelé que la Caisse continue de subventionner le gaz butane ainsi que le sucre et le blé tendre. Si les groupes parlementaires de la majorité ont choisi d’interroger le chef de gouvernement sur la réforme du système de compensation, les partis de l’opposition ont choisi chacun une question différente. Le PAM a questionné le chef de gouvernement sur la mise en œuvre de la langue amazighe en tant que langue officielle du royaume.

Le parti de l’Istiqlal a posé, pour sa part, une question sur les comptes spéciaux du Trésor alors que l’Union constitutionnelle s’est interrogée sur la politique gouvernementale dans le domaine de la santé. Enfin, l’USFP a posé une question sur l’impact des dernières décisions gouvernementales sur le pouvoir d’achat des ménages.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *