Chambre des conseillers : Hakim Benchemas élu président

Chambre des conseillers : Hakim Benchemas élu président

Lors de cette élection, quatre conseillers sur les 120 membres de la Chambre se sont abstenus alors qu'un bulletin a été déclarés nul.

Un deuxième tour a été organisé pour départager les deux candidats à la présidence, qui n'ont pas réussi à obtenir la majorité absolue lors du premier tour, M. Benchemas ayant recueilli 56 voix contre 51 pour M. Kayouh.

S'exprimant, à cette occasion, devant les membres de la Chambre, M. Benchemas a souligné que l'élection du président de la Chambre des Conseillers vient parachever le paysage électoral exceptionnel de l'étape d'après Constitution 2011 annonçant ainsi le passage et la transition de la phase de la concurrence loyale à celle de la coopération et de l'entente constructives au service de l'intérêt général, l'objectif étant de passer à une nouvelle étape constitutionnelle visant l'action sérieuse et responsable pour consacrer le modèle marocain et réaliser davantage de rayonnement à l'expérience du Royaume sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI.

Il a, par la même occasion, fait part de son "engagement éthique" pour consolider et consacrer les valeurs de la coopération et du partenariat avec l'ensemble des intervenants, tout en encourageant l'esprit du travail collectif en vue d'intégrer toutes les compétences pour faire de la Chambre une institution constitutionnelle qui reflète les occupations de la réalité marocaine.

Et d'assurer qu'il ne ménagera aucun effort pour renforcer davantage les fondements de la coopération et de la complémentarité, de manière efficiente, avec le gouvernement sur la base du principe de la séparation des pouvoirs, ainsi qu'avec la Chambre des Représentants et l'ensemble des institutions constitutionnelles.

M. Benchemas s'est, de même, engagé à consacrer le principe de partenariat et d'entente, les intérêts de la nation étant au-dessus de tout.

Il a, en outre, relevé que la justesse de la cause nationale et la force de l'intégration et de la cohésion nationale ainsi que la légitimité et la crédibilité des institutions politiques nécessitent davantage d'efforts pour contrecarrer les manoeuvres des ennemis et informer l'opinion publique internationale sur les acquis, les réalisations et les échecs du Maroc.

M. Benchemas a, dans ce sens, fait savoir qu'il oeuvrera de concert sur le développement de la diplomatie parlementaire pour faire de chaque manifestation régionale, continentale et internationale une vitrine pour défendre l'intégrité territoriale du Royaume.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *