Congrès régionaux du parti : Le RNI continue de sillonner les régions du Royaume, cap sur Drâa-Tafilalet

Congrès régionaux du parti : Le RNI continue de sillonner les régions  du Royaume, cap sur Drâa-Tafilalet

 Le secteur privé doit jouer pleinement son rôle de générateur d’emplois notamment dans les zones oasiennes et de montagne.

La dynamique amorcée depuis des mois déjà par le Rassemblement national des indépendants continue de mobiliser les militants. Après Tanger et Rabat, la 3ème étape des congrès régionaux du RNI a eu lieu dans la ville d’Errachidia. Au centre des préoccupations du parti figurent l’enseignement, la santé et l’emploi. Trois secteurs prioritaires que le parti de la Colombe compte mettre en avant. En effet, Aziz Akhannouch, président du parti, a mis l’accent à cet occasion sur la nécessité d’améliorer la gestion des secteurs de l’enseignement et de la santé afin de répondre aux aspirations des citoyens. Le chef du parti a expliqué, lors de ce troisième congrès, que la conjoncture actuelle requiert la mise à niveau de ses deux secteurs considérés comme prioritaires pour le parti.

S’agissant de la problématique de l’emploi, la solution passe impérativement par la promotion de l’investissement et l’appui à l’initiative privée. Pour le président du RNI, l’emploi est la clé de la dignité. Il a donc appelé, à cet égard, à libérer les énergies dans la perspective de réaliser le développement escompté. Dans cette perspective, Aziz Akhannouch a également souligné que le secteur privé doit jouer pleinement son rôle de générateur d’emplois notamment dans les zones oasiennes et de montagne.

A travers ce congrès le Rassemblement national des indépendants vise à recueillir la position des congressistes sur plusieurs questions relatives à l’avenir du parti. Ce congrès se veut également un espace d’écoute dédié aux militants dans la région de Drâa-Tafilalet. Dans cette dynamique, la stratégie actuelle vise à faire du parti la première formation politique dans cette région.  Aziz Akhannouch a formulé le souhait lors de cet événement que les congrès régionaux du RNI permettent d’ouvrir un débat sérieux, constructif et élargi.

L’objectif étant de tracer les contours du positionnement politique du RNI et d’aborder ouvertement les questions relatives à son identité et son orientation dans le cadre du nouveau pacte social inspiré de la référence sociale-démocrate. Dans cette optique, le chef du RNI a appelé les militants à une forte adhésion à la dynamique de renouvellement et de structuration enclenchée par le parti. Pour sa part, Rachid Talbi Alami a souligné l’importance du dialogue interne dans la mise en place d’une offre politique destinée à l’ensemble des Marocains.  Par ailleurs, les travaux de ce congrès régional se sont soldés par l’élection des membres du conseil régional du parti et la présentation de l’offre politique destinée aux citoyens par les membres du Rassemblement national des indépendants. Ainsi, 40 membres ont été élus au sein du conseil régional de Drâa-Tafilalet. Notons que plus de 600 participants ont pu partager leurs points de vue sur l’offre politique du parti, notamment à travers la plate-forme (rni-direct). Celle-ci a été mise en place afin de recueillir les différents avis des militants. Une initiative qui leur a permis d’échanger sur des questions cruciales pour le parti et de discuter les perspectives de développement de la région. Ce congrès régional s’est déroulé en présence notamment du coordinateur régional du RNI, Said Chbaatou, qui a expliqué à cet occasion que la région a toujours prêté un fort appui au parti. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *