Elections communales et régionales: Le PAM joue toutes ses cartes

Elections communales et régionales: Le PAM joue toutes ses cartes

Fort de sa victoire lors des élections professionnelles, le Parti authenticité et modernité (PAM) semble vouloir jouer le tout pour le tout lors des Communales prévues le mois prochain.

Tous les membres du bureau politique du parti seront candidats dans les diverses communes et régions du Maroc, exception faite de la députée Souhaila Rikki occupant le poste de porte-parole de la commission des élections du PAM. C’est ce qu’a annoncé Mustapha Bakkoury, secrétaire général du PAM, lors d’une conférence de presse tenue hier, lundi, à Rabat. Il en est de même pour la liste nationale des femmes et celle des jeunes, dont la totalité des membres sont candidats.  

Parmi les grandes figures du parti, Hakim Benchemach défendra son siège à Rabat. La même région, qui inclut désormais le Gharb, accueillera la candidature de Aziz Benazouz et de Maria Sedrati. Ilyass Omari et Mohamed Cheikh Biadillah seront, naturellement, candidats dans leurs villes de prédilection, soit respectivement Al Hoceima et Smara. Tandis que le secrétaire général du parti et Laasri seront tous les deux candidats dans la région du Grand Casablanca.
S’agit-il là d’une prise de risque pour le PAM qui semble vouloir jouer toutes ses cartes?

Peut-être, selon Bakkoury. «Mais nous sommes prêts à accepter les résultats tels qu’ils soient», a-t-il noté. Le secrétaire général du parti du tracteur a même ajouté que ce scrutin sera décisif pour la structure interne du PAM. «Mon poste de secrétaire général est tributaire des résultats de ces Communales», a-t-il affirmé, assurant que «des changements seront opérés au niveau du bureau politique, si cela est nécessaire».

Le parti du tracteur assure être parfaitement prêt pour le lancement de la campagne électorale. «Les camions qui comprennent toute la logistique dont nous avons besoin: tee-shirts, flyers, etc. sont arrivés aujourd’hui dans les régions», a précisé Ilyass Omari. Le budget prévisionnel de cette campagne est de 30 millions de dirhams, selon les dirigeants du parti, dont le tiers provient d’une avance des aides de l’Etat. La direction du PAM semble miser sur une large participation des femmes et des jeunes. En plus de la participation de l’ensemble des listes nationales, Ilyass Omari, vice-secrétaire général du parti, a annoncé que pour la première fois au Maroc, le PAM présentera deux listes entièrement féminines et une liste entièrement composée de jeunes. «Cela se fera dans des régions qui ont une symbolique particulière sur le plan historique et culturel. Nous ferons l’annonce le temps venu», a ajouté Omari. Selon lui, dans le moyen terme, le PAM prévoit d’avoir des listes entièrement composées de jeunes.

Pour affronter ce prochain rendez-vous électoral, le PAM mise sur une structure centrale, à savoir la commission nationale des élections, présidée par Ilyass Omari, et sur des structures régionales chargées de gérer la campagne électorale à l’échelle territoriale. «Nous avons formé un militant dans chaque région pour qu’il occupe le poste de porte-parole du parti dans cette région», a expliqué Ilyass Omari, illustrant l’approche régionale du PAM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *