Élections législatives : Le PPS s’intéresse au sport

Le PPS (Parti du progrès et du socialisme) a décidé de consacrer une partie de son programme électoral au secteur des sports. Le parti de Ismaïl Alaoui se donne rendez-vous, vendredi prochain à Casablanca, pour un forum dédié à la présentation de ses propositions pour l’amélioration de la pratique sportive. Ce forum, organisé sous le thème, «Vision et structures pour le décollage sportif», ambitionne de «faire l’état des lieux, relever les insuffisances et déficits du secteur, mais surtout de faire des propositions concrètes pour un véritable décollage sportif», déclare à ALM Ahmed Zaki, membre du bureau politique du PPS à qui incombe la tâche de coordonner ce volet du programme électoral des ex-communistes. Il sera question, entre autres, de réfléchir aux aspects juridiques et institutionnels du secteur des sports, du développement des infrastructures et de la formation des cadres, mais aussi de la place et du rôle du sport dans le budget de l’Etat.
A l’instar d’autres formations politiques, le forum du PPS sur le sport se veut une occasion de débats et de concertations puisque seront invités à y prendre part les présidents des fédérations nationales, toutes disciplines confondues, les représentants des grands clubs et ceux des associations de supporters. Le forum se terminera par l’adoption de recommandations qui seront intégrées au programme général du PPS pour les prochaines élections législatives.
Ahmed Zaki, également ancien président de la Fédération royale marocaine de natation et ex-président du comité directeur du WAC, estime que la pratique du sport reste en-dessous des potentialités du secteur et des potentialités du pays. A l’en croire, le nombre des pratiquants porteurs d’une licence, toutes disciplines confondues, ne dépasse guère les 180.000. soit, commente-t-il, l’équivalent des membres du fan club d’une équipe de football dans des pays à situation et parcours similaires. Que propose le PPS là-dessus ? «Notre programme recense un nombre d’actions susceptibles de porter le nombre des pratiquants à 1 million de personnes en cinq ans», répond Ahmed Zaki. Le PPS a confié le volet sports de son programme électoral à une équipe d’une dizaine de personnes chargées, depuis près de deux mois, d’élaborer des propositions et pistes de travail pour tirer le secteur vers le haut. C’est ce travail qui sera parachevé avec l’organisation du forum de vendredi prochain. La formation de Ismaïl Alaoui sera ainsi l’un des rares politiques à réfléchir à ce domaine généralement absent, ou sommairement abordé, dans les programmes électoraux.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *