Elections : Lifting pour les bulletins de vote

Elections : Lifting pour les bulletins  de vote

Le nombre des bulletins de vote annulés est un vrai casse-tête pour le gouvernement. C’est la raison pour laquelle ceux-ci subiront un lifting au cours des prochaines élections législatives prévues le 7 octobre prochain. Le ministère de l’intérieur a dévoilé devant les chefs de partis politiques au cours d’une réunion un nouveau modèle de bulletin de vote qui sera utilisé au cours du prochain scrutin. Les responsables prennent très au sérieux cette problématique. Les chiffres sont, en effet, édifiants. Le taux des bulletins de vote annulés demeure très élevé en comparaison avec le nombre des voix exprimées au cours des dernières élections. Dans ce sens, le taux d’annulation n’atteint pas moins de 18% au cours des Législatives anticipées de 2011. Autrement, ce ne sont pas moins de 1,1 million de bulletins de vote qui ont été annulés sur les 6,1 millions de vote exprimés à l’occasion des dernières législatives.

En 2015 et à l’occasion des élections communales et régionales, le taux de bulletins de vote annulés est resté important quoiqu’en baisse par rapport à 2011. Ainsi, les autorités avaient déclaré au cours des dernières élections locales, il y a une année, 11% des bulletins de vote nuls et non avenus, soit 900.000 bulletins de vote. C’est donc pour limiter le nombre des annulations que le gouvernement va adopter un nouveau bulletin légèrement différent des derniers bulletins utilisés. Selon des sources qui ont pris part à la réunion avec le ministre de l’intérieur, Mohamed Hassad, afin de faire le point sur les préparatifs pour le scrutin du 7 octobre, la nouveauté réside dans la suppression des vides dans le bulletin.

Le nouveau modèle présenté au cours de ladite réunion a de fortes chances d’être adopté lors du prochain scrutin puisque les représentants des partis politiques n’ont pas critiqué les changements. Il faut dire que les modèles des bulletins de vote suivent une procédure à part. Selon l’article 71 de la loi organique relative à la Chambre des représentants, «la forme et le contenu du bulletin de vote unique sont fixés par décret pris sur proposition du ministre de l’intérieur». Le même article dispose que «le vote s’effectue à l’aide d’un bulletin de vote unique qui comprend l’ensemble des indications permettant à l’électeur d’identifier les listes de candidatures ou les candidats présentés à son choix.

L’électeur vote en mettant l’indication de son vote à l’endroit réservé à la liste ou au candidat au niveau de la circonscription électorale locale et à celui réservé à la liste ou au candidat au titre de la circonscription électorale nationale». Reste à savoir si le nombre des bulletins de vote annulés au cours des Législatives du 7 octobre prochain sera en baisse. Généralement, une campagne est lancée par le gouvernement avant les élections pour sensibiliser les électeurs aux actes ou conduites susceptibles de conduire à l’annulation du bulletin au cours des opérations de dépouillement qui ont lieu après la fermeture des bureaux de vote.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *