octobre 17, 2017

Elections partielles : Le RNI grand gagnant à Agadir-Ida Outanane et Taroudant nord

Elections partielles : Le RNI grand gagnant à Agadir-Ida Outanane et Taroudant nord

Le parti de la colombe remporte les deux sièges en jeu

M. Eloulaf a obtenu 9.035 voix, soit 51% des voix exprimées. Il est arrivé largement en tête malgré la concurrence acharnée du Parti de la justice et du développement (PJD) à travers l’avocat Mohamed Amekraz qui a obtenu 5.690 voix, soit 21,29%.

Le Rassemblement national des indépendants a remporté les deux sièges en jeu lors des élections partielles qui se sont déroulées jeudi dernier au niveau des circonscriptions d’Agadir-Ida Outanane et Taroudant nord.

Le RNIste Mohamed Eloulaf, jeune entrepreneur, a remporté les élections partielles à la circonscription électorale locale d’Agadir-Ida Outanane et qui se sont tenues conformément aux dispositions de l’article 91 de la loi organique relative à la Chambre des représentants  suite à la décision de la Cour constitutionnelle qui a annulé l’élection du député Hamid Ouahbi du Parti authenticité et modernité (PAM). Natif de la ville d’Agadir, M. Eloulaf, lauréat d’une école d’ingénieurs en France, occupe aujourd’hui  le poste de directeur général d’une société éponyme.

Le représentant du parti de la colombe a obtenu 9.035 voix, soit 51% des voix exprimées. Il est arrivé largement en tête malgré la concurrence acharnée du Parti de la justice et du développement (PJD) à travers l’avocat Mohamed Amekraz qui a obtenu 5.690 voix, soit 21,29%.

L’Union socialiste des forces populaires représentée par l’acteur associatif et administrateur au sein de la commune d’Agadir, Sidi Ali Maelainin, s’est contentée de la troisième place avec 1.646 voix (9,34%).

Les autres candidats, Mouad Dalil du PAM et Abdelaziz Selami de la Fédération de la gauche démocratique (FGD) ont respectivement obtenu 872 et 380 voix, soit 4,95 et 2,16% des voix exprimées.

Quant au taux de participation, il a atteint 7,41% avec 19.677 voix sur 265.452 au niveau de la circonscription d’Agadir-Ida Outanane.

Le RNI a réalisé une autre victoire dans la région du Souss-Massa, en l’occurrence au niveau de la circonscription électorale Taroudant nord. Dans ce sens le candidat du parti de la colombe, Abderrahmane Ablila, a décroché le siège parlementaire à pourvoir, et remplace ainsi son collègue RNIste déchu par la Cour constitutionnelle, Hamid El Bahja, l’actuel coordinateur du RNI dans cette région. Le candidat du RNI a remporté la première place dans cette circonscription montagneuse avec plus de 35 mille voix devançant ainsi de loin son concurrent le  Pjidiste Ait Bla Ouslimane avec 11 mille voix. Titulaire  d’un doctorat en droit, M. Ablila, originaire de la même province, est directeur central à la Direction générale des impôts. Il est également auteur de plusieurs ouvrages académiques.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *