Faouzi Chaabi dévoile son programme: «Kénitra pourrait être plus attractive»

Faouzi Chaabi dévoile son programme: «Kénitra pourrait être plus attractive»

Le PAM compteélaborer un contrat social conforme au référentiel de l’authenticité et de la modernité dans le secteur de l’éducation et de la formation, à travers lequel il compte contribuer fortement à la mise en œuvre de la vision stratégique.

En tant que candidat du Parti authenticité et modernité (PAM) à Kénitra, Faouzi Chaâbi  s’engage d’abord «à œuvrer pour trouver des solutions aux problèmes des habitants de la circonscription».

Le représentant du PAM compte adopter une approche basée sur la communication et la proximité avec les citoyens. «Ma porte leur sera toujours ouverte pour recueillir leurs revendications et répondre à leurs besoins en mettant en œuvre les mécanismes législatifs adéquats, et aussi en initiant des propositions de loi et en les enrichissant avec les amendements qui s’imposent», déclare Faouzi Chaabi, vendredi dernier, lors d’une conférence à Kénitra. Et de poursuivre : «Je promets également aux électeurs de fournir les efforts nécessaires pour renforcer la coordination avec les institutions publiques et privées et les associations de la société civile afin de contribuer à la promotion de Kénitra et ainsi rendre la ville plus attractive pour les investisseurs». En effet, le programme électoral du parti du «tracteur» a réservé de grandes «orientations» qui viseront la mise en place d’un nouveau modèle de développement. Ce programme table principalement  sur la réalisation d’un taux de croissance économique soutenu et durable, et également sur la création annuelle d’emplois. Pour M. Chaabi, il suffirait d’adopter un développement sectoriel basé sur les principes de la régionalisation avancée et sur la volonté de positionner le Maroc en tant que plaque tournante de l’économie entre les continents.

En ce qui concerne l’éducation, le PAM compte élaborer un contrat social conforme au référentiel de l’authenticité et de la modernité dans le secteur de l’éducation et de la formation, à travers lequel il compte contribuer fortement à la mise en œuvre de la vision stratégique. Le programme prévoit également de créer un contrat entre les institutions de l’Etat, la société et également l’université afin d’éradiquer l’analphabétisme de manière définitive d’ici la fin du mandat. Il prévoit également d’augmenter le budget de la recherche scientifique. En termes de santé, le PAM ambitionne de réhabiliter et de moderniser le secteur à Kénitra et ses périphéries. Le programme accorde par ailleurs une grande importance à l’urgence de la réhabilitation des hôpitaux de proximité,  surtout en matière d’équipements. Dans sa démarche, le PAM préconise la mise en œuvre de partenariat entre l’Etat et le privé  afin d’assurer la gestion des hôpitaux, la mise à niveau des compétences par la formation, et aussi la promotion de l’utilisation des médicaments génériques.

L’environnement est aussi un axe sur lequel le PAM focalisera ses actions. Le parti du tracteur s’engage à doubler de vigilance sur l’obligation du respect de l’environnement dans les marchés publics. Il compte imposer des taxes sur la pollution, mettre en application les lois relatives à la commercialisation de l’énergie électrique propre à haute et à basse tension, et adopter une gouvernance qui s’inscrit dans la dynamique écologique que mène le Royaume actuellement.

Meryem Laftouty

(Journaliste stagiaire)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *