Gouvernance : Cas d’Al Hoceima

Gouvernance : Cas d’Al Hoceima

SM le Roi a ordonné une enquête pour faire le point sur le programme Al-Hoceima Manarat Al Moutawassit

Doté d’un investissement global de l’ordre de 6,5 MMDH, Al-Hoceima Manarat Al Moutawassit vise le développement des milieux urbain et rural de la province, ainsi que la consolidation des acquis et réalisations enregistrés depuis le discours royal historique du 25 mars 2004 à Al-Hoceima.

Sa Majesté le Roi était ferme lors du dernier Conseil des ministres. Le Souverain a en effet fait part au gouvernement et aux ministres concernés par le programme Al-Hoceima Manarat Al Moutawassit, en particulier, de sa déception, son mécontentement et sa préoccupation au sujet de la non-réalisation dans les délais impartis des projets prévus dans le cadre de ce grand projet de développement dont la signature s’est déroulée sous la présidence effective du Souverain en octobre 2015 à Tétouan. Il a donné «ses Hautes instructions aux ministres de l’intérieur et des finances afin que l’Inspection générale de l’administration territoriale au ministère de l’intérieur et l’Inspection générale des finances mènent les enquêtes et les investigations nécessaires sur la non-réalisation des projets programmés, déterminer les responsabilités et soumettre un rapport en la matière dans les plus brefs délais».
Le Souverain «a décidé de ne pas autoriser les ministres concernés à bénéficier du congé annuel, et ce afin d’assurer le suivi des travaux des projets en question».
Il a également «rappelé, une nouvelle fois, les instructions qu’Il avait données aux responsables et aux gouvernements précédents de ne présenter devant Sa Majesté que les projets et les conventions qui répondent à tous les critères de réalisation, que ce soit pour ce qui est du règlement de l’assiette foncière, du financement, ou de la réalisation des études, afin que le lancement effectif des travaux se fasse dans un délai raisonnable».
Il faut préciser que le programme de développement spatial de la province d’Al-Hoceima (2015-2019), baptisé «Al-Hoceima, Manarat Al Moutawassit» a été lancé en 2015 par SM le Roi Mohammed VI. Il s’agit d’un grand chantier avec pour objectif principal d’ériger la ville et sa région en un véritable pôle de développement, tout en améliorant les conditions de vie de la population locale. Doté d’un investissement global de l’ordre de 6,5 milliards de dirhams (MMDH), ce programme vise le développement des milieux urbain et rural de la province, ainsi que la consolidation des acquis et réalisations enregistrés depuis le discours royal historique du 25 mars 2004 à Al-Hoceima, et ce conformément à une approche participative associant les différents acteurs à l’échelle de la province.

Plus concrètement, ce programme quinquennal s’articule autour de cinq principaux axes: la mise à niveau territoriale, la promotion de l’environnement social, la protection de l’environnement et la gestion des risques, le renforcement des infrastructures, et le développement de l’espace cultuel. Au volet «Promotion de l’environnement social», les travaux relatifs notamment à la réalisation d’un hôpital pluridisciplinaire dans la province pour un montant de 374 millions de dirhams (MDH) et ceux de la mise à niveau et l’équipement du Centre régional d’oncologie (15 MDH) ont démarré en avril dernier, selon un document de la province, ajoutant que le taux d’avancement des travaux de construction d’un Centre d’hémodialyse, d’un coût global de 3,6 MDH, a atteint 62%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *