Journée mondiale du réfugié: Et si c’était vous, le réfugié ?

Journée mondiale du réfugié: Et si c’était vous, le réfugié ?

C’est le message porté par le Haut-Commissariat aux réfugiés (HCR), qui lance une invitation à se rapprocher davantage de ce monde que l’on juge de loin et ce, du 18 au 20 juin dans les gares de Rabat-Ville et Casa-Port. De quoi s’agit-il ?

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et le HCR s’associent pour l’organisation de deux espaces de sensibilisation dans les gares de Rabat-Ville et de Casa-Port. Pendant trois jours, de 15h à 19h et de 21h à 23h, une forte mobilisation aura lieu afin de rapprocher les navetteurs et les sensibiliser à la situation des réfugiés. Ces derniers seront également présents afin de nouer des liens avec le public.

«Sur chaque stand, le HCR sera accompagné d’un réfugié, des membres du CNDH, d’un volontaire des Nations Unies et des membres du ministère chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration», apprend-on auprès des responsables du HCR Maroc qui précisent : «L’objectif est d’aller à la rencontre du grand public marocain et d’améliorer sa compréhension de ce qu’est un réfugié. Les réfugiés pourront relater leur vie et parcours dans leur pays d’origine et ainsi nouer des liens avec le public».

A travers cette campagne mondiale dont le thème n’est autre que «des personnes ordinaires qui traversent des périodes extraordinaires», le HCR entend attirer l’attention vers les réfugiés et célébrer leur force et résilience. Ils sont, en effet, selon le HCR, «près de 60 millions de personnes dans le monde entier qui sont forcées de fuir leur foyer à cause de la guerre, ou des violations des droits de l’Homme. En 2015, la campagne vise à rapprocher le public du côté humain du parcours des réfugiés, en partageant des histoires chargées d’espoir». Il est à préciser par ailleurs qu’au Maroc, ils sont 643 à bénéficier d’un statut de réfugiés tandis que près de 3.000 attendent encore une réponse à leur requête.  

A noter qu’au-delà des activités organisées à la gare de Rabat et celle de Casablanca, la Fondation Orient-Occident (FOO) programme des ateliers et des animations dans ses centres interculturels à Rabat et à Oujda.

Il est question d’une journée d’animation ludique, culturelle et gastronomique en faveur des réfugiés ainsi qu’un ftour collectif pour célébrer le Ramadan avec des «personnes ordinaires qui traversent des périodes extraordinaires».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *