La direction du RNI au contact de la 13ème région

La direction du RNI au contact de la 13ème région

Le bureau politique a fait le déplacement à Paris les 3 et 4 février

Week-end chargé pour la direction du RNI à Paris. Dimanche 4 février, le président, Aziz Akhannouch, et plusieurs membres du bureau politique ont choisi la capitale française pour donner rendez-vous à quelque 500 Marocaines et Marocains résidant à l’étranger. Plus qu’une simple occasion de prise de contact ou d’échange avec les MDM, la rencontre organisée par le RNI dans ce qui est désormais appelé la «13ème région» a été un moment fort pour le parti avec l’annonce de la constitution du Conseil des Marocains du Monde Indépendants. Depuis plus d’un an, au moment d’enclencher la restructuration des instances du RNI, la nouvelle direction avait placé dès le départ les MDM, ceux de la 13ème région, parmi ses priorités. Aujourd’hui, le RNI concrétise avec la mise sur pied du Conseil. Lors de cette rencontre, et dans la lignée de sa tournée récente au Maroc, le président a également exposé devant les 500 participants les projets et l’offre que prépare le parti en réponse aux grandes problématiques telles que la santé, l’éducation, l’emploi et autres.

Autre moment fort du week-end : la rencontre de haut niveau, tenue samedi 3 février, entre le bureau politique du RNI et la direction de La République en marche (LREM) notamment son délégué général, Christophe Castaner, qui était accompagné des membres du bureau politique de LREM.

Plus tard dans la même journée, la délégation du RNI est allée à la rencontre d’un groupe de jeunes marocains représentants de Tariq Ibnou Ziad Initiative (TIZI). Issue de la société civile, cette initiative encourage les jeunes marocains à s’impliquer activement dans la vie politique et à promouvoir la culture du leadership. Lors des échanges avec les membres du RNI, il a été question entre autres de débattre du rôle des jeunes en tant que force de proposition et de participation et de leur place dans l’élaboration du nouveau modèle de développement. Par conséquent, les différentes interventions ont insisté sur la nécessité d’impliquer les jeunes dans l’exercice politique afin d’avoir un réel impact et ne pas céder la place aux discours défaitistes et désespérants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *