La jeunesse du RNI fait entendre sa voix

La jeunesse du RNI fait entendre  sa voix

La 3ème Université d’été des jeunes du parti s’est tenue à Agadir les 20 et 21 septembre

Tourné vers l’avenir, le parti de la colombe mobilise ses partisans pour diffuser un message porteur d’espoir incitant les jeunes à adhérer à la politique et à ne pas laisser le champ libre aux marchands du désespoir et aux discours défaitistes.

La relève est assurée au sein du parti de la colombe. Le RNI compte sur ses jeunes et entend le faire savoir. «Former un gouvernement composé de jeunes compétences si le RNI gagne les prochaines élections» est le pari lancé par Aziz Akhannouch, président du parti, et ce devant plus de 5.000 jeunes présents lors de l’Université d’été des jeunes indépendants qui s’est déroulée les 20 et 21 septembre 2019 à Agadir.

Tourné vers l’avenir, le parti de la colombe mobilise ses partisans pour diffuser un message porteur d’espoir incitant les jeunes à adhérer à la politique et à ne pas laisser le champ libre aux marchands du désespoir et aux discours défaitistes. «Le pays perd beaucoup d’occasions lorsque les jeunes ne s’intéressent pas à la politique», explique Aziz Akhannouch appelant ces derniers à se saisir de leur avenir en ne cédant pas la place à ceux qui ne croient pas en la jeunesse et à son potentiel.

Place aux jeunes !

Le président du parti du Rassemblement national des indépendants a donc invité les jeunes à s’investir en politique pour décider de leur avenir. «Les 5 ans qui suivront l’année 2021 seront déterminants et décisifs pour les jeunes qui ont entre 23 et 25 ans aujourd’hui», indique-t-il tout en rappelant leurs attentes en termes d’emploi, d’accès aux soins, d’acquisition d’un logement et d’éducation pour leur futur enfant. «Un mandat de gouvernement a un impact direct sur la jeunesse», ajoute-t-il soulignant que le RNI place l’emploi, la santé et l’éducation au cœur de la voie de la confiance.

Garder les yeux rivés sur l’avenir

L’échec ne doit pas être la fin mais le début de la réussite. Ainsi, M. Akhannouch a incité les jeunes à ne jamais se laisser abattre par les obstacles et les difficultés. Il s’est confié sur son parcours politique et a fait des confidences aux jeunes qui étaient présents lors de ce meeting. Il a évoqué dans ce sens l’épreuve difficile qu’a vécue sa famille après le tremblement de terre d’Agadir en 1960 et comment ses parents ont surmonté ce drame. En effet, plusieurs membres de sa famille avaient perdu la vie lors de cette catastrophe. Parmi eux deux de ses frères âgés de 7 et 9 ans. Sa mère ne s’est pas laissé anéantir et a gardé le sourire durant toute sa vie. Son père a pour sa part réinvesti dans la ville d’Agadir et a participé à sa reconstruction. Un message plein de sens que Aziz Akhannouch a voulu partager avec les jeunes présents à la 3ème édition de cette Université d’été.

14 ateliers thématiques tenus et une rencontre dédiée aux jeunes talents annoncée prochainement

Le programme de l’Université d’été du parti de la colombe s’est poursuivi la journée du samedi 21 septembre avec l’organisation de 14 ateliers thématiques dont la question de l’appartenance et l’engagement politique, les méthodes de gestion d’une campagne électorale, l’utilisation des réseaux sociaux, la familiarisation avec l’art oratoire ou encore le rôle des femmes dans l’action politique. Les organisateurs de cette messe politique ne comptent pas en rester là. En effet, le parti prévoit de tenir une rencontre spécialement dédiée aux jeunes talents en raison du grand nombre de projets dans tous les domaines reçus par le parti cette année.

La rencontre dont la date n’a pas encore été fixée récompensera les meilleurs projets sélectionnés.

Lancement du programme «100 jours, 100 villes» dès fin octobre

Le RNI lancera dès fin octobre un programme visant 100 villes au Maroc dans le cadre de sa politique de proximité, a annoncé Aziz Akhannouch lors de la cérémonie de clôture de cette Université d’été. Cette initiative va cibler 100 petites villes dans tout le Maroc comme Souk Larbaa, Sidi Allal Tazi, Tiznit, Berrechid, Aousserd, Taounate, ou encore Inzegane.

Il sera axé sur les politiques menées dans ces villes afin de se pencher sur les points forts et les difficultés de développement dans ces localités.

Enfin, le président du parti a donné rendez-vous aux jeunes en septembre prochain juste avant l’échéance 2021.

Rapport de la Cour des comptes : Le bureau politique du RNI réagit 

Ce meeting a été précédé par une réunion du bureau politique du RNI. Celui-ci a dénoncé la récupération politique du dernier rapport de la Cour des comptes par certains et les attaques dont a été victime le président du parti. Il a également renouvelé son soutien au président du RNI et à son projet politique, soulignant que les RNIstes resteront unis et fidèles aux valeurs et aux principes de ce projet.

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *