La majorité rameute ses troupes

La majorité rameute ses troupes

Les choses sérieuses commencent pour les partis de la majorité. Une grande réunion des chefs des quatre partis de la majorité parlementaire avec les groupes parlementaires dans les deux Chambres est annoncée à Rabat ce samedi.

La date a été officialisée à l’issue d’une autre rencontre qui a réuni cette fois-ci les présidents des groupes parlementaires de la majorité à la Chambre des représentants ainsi que la Chambre des conseillers mercredi dernier. «Il a été décidé, suite à la réunion des chefs des partis de la majorité le 3 octobre dernier, d’organiser une réunion élargie des groupes parlementaires des deux Chambres sous la présidence des secrétaires généraux des partis de la majorité le samedi 11 octobre à Rabat pour examiner les différents dossiers et chantiers qui marqueront le début de la rentrée politique», annonce un communiqué de la majorité.

Cette dernière passe donc à la vitesse supérieure. En effet, la réunion annoncée interviendra moins de 24 heures seulement après l’ouverture de la session automnale du Parlement prévue ce vendredi par Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Une rentrée parlementaire qui s’annonce très chargée avec l’examen de plusieurs projets de loi très attendus. La réunion de Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), Salaheddine Mezouar, secrétaire général du Rassemblement national des indépendants (RNI), Mohand Laenser, secrétaire général du Mouvement populaire (MP), et Mohamed Nabil Benabdellah, secrétaire général du Parti du progrès et du socialisme (PPS) avec leurs parlementaires dans les deux Chambres, sera certainement très chargée.

Au menu, le projet de loi de Finances qui est actuellement au stade d’élaboration au niveau du gouvernement mais également les projets de loi électoraux. En effet, les élections municipales et régionales sont programmées courant 2015. Le ministère de l’intérieur a déjà communiqué plusieurs textes, notamment le projet de loi sur la révision des listes électorales et le projet de loi organique relative aux collectivités territoriales, sans parler du futur découpage régional qui doit réduire le nombre des régions marocaines de 16 régions actuellement à 12 seulement. Si la majorité a fait preuve d’une certaine discipline depuis l’arrivée en cours de route du RNI en remplacement du parti de l’Istiqlal, parti à l’opposition, la réunion de ce samedi doit permettre aux secrétaires généraux des quatre partis formant la majorité de mettre les points sur les «i» avec leurs parlementaires sur certains dossiers sensibles, comme ceux relatifs aux élections.

Les présidents des groupes parlementaires de la majorité dans les deux Chambres ont déjà préparé le terrain lors de leur réunion du mercredi dernier. Une réunion qui vient dans le cadre de «la mise en œuvre de la charte de la majorité mais également la poursuite des préparatifs de la nouvelle année législative».

Cette mobilisation montre bien que les enjeux sont énormes pour les uns comme pour les autres avec une majorité qui pense déjà aux élections de 2015 mais également les Législatives une année après.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *