Lachgar: « Chami peut revenir, s’il paye ses cotisations mensuelles envers l’USFP »

Lachgar: « Chami peut revenir, s’il paye ses cotisations mensuelles envers l’USFP »

Invité jeudi soir 25 décembre 2014 à l’émission "90 minutes pour convaincre" diffusée sur Médi1 TV, Driss Lachgar Premier secrétaire de l’Union socialiste des forces  populaires (USFP), n’a pas manqué de tirer à boulets rouges ses détracteurs. Premier d’entre eux : Ahmed Réda Chami, ancien ministre et parlementaire récemment suspendu du parti, à l’instar du parlementaire Abdelali Domou, en raison de propos jugés diffamatoires à l’encontre du premier secrétaire.

«Il est encore temps pour toi (Chami) d’être un membre de ton parti,   bénéficiant de tes pleins droits, mais seulement après t’être acquitté de tes devoirs, notamment la cotisation mensuelle due à tout parlementaire envers son parti», a déclaré M.Lachgar, précisant que Chami ne paye pas ses contributions mensuelles au parti, au même titre que plusieurs parlementaires de l’USFP (voir vidéo ci dessous).

Et pour montrer que cette situation ne date pas de l’arrivée contestée de Driss Lachgar à la tête du parti en décembre 2012, le premier secrétaire du parti de la rose souligne : « L’USFP pâtît de ce problème depuis longtemps. Le rapport de la cour des comptes datant du mandat de mon prédécesseur Abdelahed Radi, l’atteste et nous place dans la 8ème ou 9ème place derrière plusieurs partis en ce qui concerne les cotisations».

Et M.Lachgar d’enfoncer le clou: «J’ai été surpris de voir que le Parti de la justice et du développement (PJD) a accumulé 8 millions de DH de cotisations mensuelles. Aussi l’Istiqlal, le PAM, et d’autres partis, même les plus petits comme la FDT ou encore le PPS, nous dépassent au niveau des revenus des contributions mensuelles de leurs députés».
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *