Le conseil communal de Mohammedia destitue son président PJD

Le conseil communal de Mohammedia destitue son président PJD

Trente sept conseillers sur les 47 que compte le conseil ont voté cette décision. Ces divergences ont provoqué la paralysie du conseil.

Le conseil communal de Mohammedia, qui a tenu jeudi soir sa session ordinaire d’octobre, a voté la décision de destituer son président Hassan Antara (Parti de la justice et  du développement, PJD).

Lors de cette réunion de la session d’octobre, qui a été reportée à deux reprises faute de quorum à cause de profondes divergences entre le président et des conseillers réclamant sa démission, trente sept conseillers sur les 47 que compte le conseil ont voté cette décision.

Ces divergences ont provoqué la paralysie du conseil et sont devenues plus aiguës après la décision de 14 membres du conseil, membres du PJD, de rejoindre avec d’autres élus de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) et du Rassemblement national des indépendants (RNI), deux alliés du PJD au sein du conseil, les rangs de l’opposition du Parti authenticité et modernité (PAM).

Les conseillers avaient refusé de participer aux travaux de cette session pour refus du président du conseil d’inscrire à l’ordre du jour de la session le point relatif à la demande des 36 élus réclamant sa démission.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *