Le conseil national du MP confie au SG du parti la question de participation au gouvernement

Le conseil national du MP confie au SG du parti la question de participation au gouvernement

Le conseil national du Mouvement populaire (MP) a confié, samedi à Salé, au bureau politique et au secrétaire général du parti, Mohand Laenser, la gestion de la question de participation au prochain gouvernement.

A l’issue d’un exposé présenté, lors d’une session extraordinaire du conseil national, axé sur les concertations avec le chef de gouvernement, M. Laenser a indiqué que le parti ne dispose pas actuellement de données suffisantes pour définir sa position. Il a fait part de l’existence d’une tendance visant à faire revivre la Koutla démocratique, s’interrogeant, dans ce cas, sur la position du MP vis-à-vis d’un gouvernement constitué en majorité de la Koutla. M. Laenser a estimé, dans ce cadre, que la participation au gouvernement imposera des conditions au parti, insistant sur la nécessité de coordination avec les alliés.

Il a, par ailleurs, indiqué que la participation du MP au gouvernement de 2012, en ayant accepté un nombre réduit de portefeuilles ministériels, intervenait dans un contexte régional particulier et pour l’intérêt du pays, notant que son parti n’exige pas de conditions pour participer au prochain gouvernement, pourvu que son intérêt soit pris en considération. M. Laenser n’a pas manqué de rappeler l’expérience parlementaire et gouvernementale du MP depuis 1997, estimant que son parti a fait des concessions au cours du dernier mandat, et est resté fidèle à ses engagements.

Il a conclu que l’expérience a démontré que la non-participation nuit au parti et que la participation dans des conditions inappropriées avec des portefeuilles non satisfaisants conduit au même résultat.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *