Le Maroc dénonce les manœuvres de l’Algérie devant le Conseil des droits de l’Homme

Le Maroc dénonce les manœuvres de l’Algérie devant le Conseil des droits de l’Homme

Dans une allocution devant le CDH au nom d’un groupe de pays dont la Guinée, le Sénégal, la Centrafrique et les Comores, l’ambassadeur représentant permanent du Maroc à Genève, Mohamed Aujjar, a rappelé que depuis le départ du colonisateur en 1975, la question du Sahara marocain fait l’objet d’un différend politique régional pris en charge par le Conseil de sécurité en tant que question de paix et de sécurité.

«Conformément à son engagement politique et en réponse aux demandes du Conseil de sécurité depuis 2004, le Maroc a soumis en 2007 à l’ONU une Initiative pour la négociation d’un statut d’autonomie pour la région du Sahara qui satisfait au droit à l’autodétermination des populations concernées tout en respectant la souveraineté et l’intégrité territoriale du Royaume», a-t-il ajouté.

L’ambassadeur a fait observer qu’«au lieu de s’engager de bonne foi dans le processus de négociations enclenché en 2007, les autres parties se sont retranchées dans une position obstructionniste axée sur l’instrumentalisation de la question des droits de l’Homme afin de torpiller les efforts de l’ONU pour trouver une solution politique négociée sur la base du Plan d’autonomie».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *