Le PAM invite ses députés à renoncer à leurs salaires

Le PAM invite ses députés à renoncer à leurs salaires

Face au chômage forcé de la Chambre des représentants depuis plus de 3 mois

C’est une décision qui risque de mettre dans l’embarras plusieurs formations politiques. Le Parti authenticité et modernité (PAM) vient d’inviter l’ensemble des députés de son groupe à la première Chambre (102 sièges) à renoncer à leurs salaires et indemnités des trois premiers mois.

Les responsables du parti expliquent cette décision par le principe de reddition des comptes. «Le PAM pense que les indemnités des parlementaires ne deviennent méritées qu’à partir de la date de l’entrée effective du Parlement en fonction», ajoute la même source.

Il faut préciser que les parlementaires n’ont pas été payés depuis leur élection au mois d’octobre 2016 en raison du chômage technique dans lequel s’est retrouvée la première Chambre. Après l’élection d’un président des autres instances de la Chambre des représentants, les députés doivent recevoir à la fin de ce mois leurs premiers salaires avec effect rétroactif, soit la bagatelle de 140.000 dirhams. Le salaire net mensuel d’un député s’élève à plus de 35.000 dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *