Le parti de l’Istiqlal veut améliorer les finances des communes

Le programme du parti de l’Istiqlal (PI) constitue un engagement pour la restructuration du budget des communes, dans le but d’améliorer la qualité des services offerts aux citoyens et réussir le développement local. Les moyens financiers demeurent le levier de toute politique de développement. Le parti de l’Istiqlal est conscient du fait que les communes ne peuvent jouer pleinement leur rôle, celui d’être au service du citoyen, que si elles disposent de ressources suffisantes. Aussi la rationalisation des dépenses de fonctionnement et l’augmentation de la part réservée à l’investissement et à l’équipement dans le budget communal restent nécessaires pour concrétiser les objectifs du développement local. Le parti de l’Istiqlal fonde sa stratégie pour améliorer le budget des communes sur un certain nombre de mesures, notamment l’augmentation du pourcentage de la TVA, réservé aux communes de 30 à 35 %. Le transfert de certains impôts, bénéficiant aujourd’hui à l’Etat, au budget des communes, tels que les impôts sur les permis de vente des boissons, les droits de timbre sur les passeports et sur l’enregistrement des véhicules, etc. L’élargissement de l’assiette fiscale des communes constitue également une mesure parmi celles proposées dans le programme électoral du parti de l’Istiqlal. D’une part par la lutte contre l’évasion fiscale et d’autre part par l’exploitation des technologies liées à l’informatique et l’Internet. Le parti espère, à travers son programme, moderniser le système de recouvrement des impôts au niveau des perceptions réparties sur l’ensemble du territoire national.
Le développement des moyens de communication et d’orientation des contribuables, en leur permettant de se renseigner de la manière la plus simple, reste pour le parti de l’Istiqlal primordial. Pour une bonne gestion des ressources financières des communes, les dépenses de fonctionnement qui représentent 85 % du budget des communes, doivent être rationalisées.
Par ailleurs, le parti de l’Istiqlal vise dans son programme l’augmentation du pourcentage réservé à l’investissement dans le budget des communes, pour passer de 12% actuellement à 25%. Le parti propose de consacrer 33 % du budget de l’équipement des communes au secteur social, en vue de renforcer des actions sociales au profit des personnes vivant dans l’indigence, la gratuité des soins médicaux notamment.
L’environnement occupe une place privilégiée dans le programme du parti de l’Istiqlal. En effet, 60 % du budget de l’équipement des communes devront être accordés à l’entretien et la préservation de l’environnement, selon le parti.
L’aménagement et la mise à niveau des espaces verts et des forêts urbaines et périurbaines, constitue l’un des principaux objectifs dans la stratégie environnementale du parti de l’Istiqlal. Pour ce qui est du transport, le parti de l’Istiqlal prévoit la restauration des routes défectueuses, aussi bien dans les communes urbaines que dans les communes rurales. Dans son programme aussi, le PI porte un intérêt particulier au logement au profit des citoyens à faible revenu.



La nouvelle restructuration du budget communal dans le programme du PI après le scrutin du 12 juin 2009


Entre 70 et 75 % dépenses de fonctionnement
Entre 25 et 30 % dépenses d’équipement
Au moins 33 % secteur social
Au moins 60 % infrastructures et amélioration des conditions de vie des habitants
Près de 7 % dépenses diverses
Le budget communal actuel
Entre 85 et 88 % dépenses de fonctionnement
Entre 12 et 15 % dépenses d’équipement
Entre 20 et 25 % le secteur social
Entre 50 et 55 % le secteur technique
Près de 25 % dépenses diverses

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *