Le patron du PJD interdit d’accès au siège de l’USFP: Benkirane dément tout rôle dans l’assassinat de Omar Benjeloun

Le patron du PJD interdit d’accès au siège de l’USFP: Benkirane dément tout rôle dans l’assassinat de Omar Benjeloun

«Je n’ai rien à voir avec l’assassinat de Omar Benjeloun». Les propos émanent du secrétaire général de Parti de la justice et du développement (PJD) et chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane.

Cette déclaration est d’autant plus symbolique qu’elle a été faite dans un lieu tout aussi symbolique, à savoir le siège du parti de l’USFP. Si Benkiran a démenti tout rôle dans l’assassinat du leader socialiste dans les années 70, c’est parce que les Usfpésites pensent toujours, du moins une partie parmi eux, que l’organisation de la Chabiba islamiya à laquelle appartenait Benkirane est responsable de cet assassinat. C’est d’ailleurs pour cette raison que les militants de la jeunesse de l’USFP ont voulu interdire au chef de gouvernement l’accès au siège du parti. C’est un peu plus tôt dans cette journée du samedi  11 juin que les appels ont commencé à circuler sur le Web entre membres de la jeunesse de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) pour interdire au chef de gouvernement d’accéder au siège de ce parti à Rabat.

Une foule s’est donné rendez-vous au siège après le ftour et a vite encerclé la voiture du chef de gouvernement à son arrivée devant le siège sis à Hay Ryad à Rabat. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour permettre à Benkirane d’accéder aux locaux de l’USFP. Ce dernier était pourtant l’invité d’une organisation proche du parti socialiste. Il a donc profité de l’occasion pour revenir sur son parcours idéologique qui a commencé à l’USFP ! L’actuel SG du PJD aurait été ainsi membre de la «Chabiba itihadiya» avant de rejoindre les rangs de la «Chabiba islamiya», une organisation islamiste très active dans les années 70 et 80 du siècle dernier mais aujourd’hui dissoute.

«Il semble que l’assassinat de Benjelloun a été exécuté pour éviter le rapprochement entre la Chabiba islamiya et l’USFP. J’étais moi-même membre de la Jeunesse ittihadie au moment de cet assassinat», a affirmé le SG du PJD. Il a également affirmé qu’il n’y avait aucun rapport avec les Frères musulmans. «Il est vrai que nous nous sommes inspirés de l’école des Frères musulmans mais nous n’avons jamais appartenu à cette organisation qui a d’ailleurs échoué à s’implanter au Maroc», a-t-il ajouté avant de conclure qu’il est fier d’avoir appartenu à la «Chabiba islamiya».

Dans un autre registre, le chef de gouvernement est revenu sur l’abaissement du seuil électoral de 6 à 3%. Benkirane a fait savoir qu’il a pris cette décision avec le ministère de l’intérieur ajoutant qu’il a demandé à Mohamed Hassad de publier les résultats détaillés des dernières élections et que le ministre de l’intérieur lui a promis de tout publier.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *