Le PPS condamne l’interdiction à sa délégation d’entrée à Gaza

Le PPS condamne l’interdiction à sa délégation d’entrée à Gaza

L'interdiction d'entrée à Gaza imposée à la délégation du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS),  lors de sa visite en Palestine du 23 au 29 août a été a été a condamné vigoureusement par le parti.



« nous dénonçons avec fermement cette interdiction qui a empêché la délégation du parti, conduite par son secrétaire général, Mohamed Nabil Benabdellah de poursuivre son programme de visite à la bande de Gaza, comme prévu initialement », lit-on dans un communiqué du bureau politique du PPS publié au terme de sa réunion lundi 1er septembre 2014.

Soulignant "le succès de cette visite, la première du genre d'un parti politique en Palestine", le PPS a mis en avant les rôles importants de la diplomatie partisane à travers, notamment, la signature d'un protocole d'accord avec le mouvement du Fatah et la proposition de jumelage de plusieurs villes palestiniennes et marocaines.

Le bureau politique n’a pas manqué d’émettre l'espoir de voir d'autres composantes de la société suivre l'exemple de cette initiative qui consacre les sentiments de solidarité du Maroc avec le peuple palestinien.

Le bureau politique a hautement salué l'estime que vouent le président et le peuple palestiniens pour les rôles positifs que SM le Roi Mohammed VI, président du Comité d'Al Qods, ne cesse de déployer en faveur des droits du peuple palestinien à la liberté, à l'indépendance et à l'établissement d'un Etat indépendant.



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *