Le RNI choisit les candidats de 88 circonscriptions sur 92

Le RNI choisit les candidats de 88 circonscriptions sur 92

Le Rassemblement national des indépendants a choisi ses candidats dans la majorité des circonscriptions locales en perspective des prochaines élections législatives. Sur les 92 circonscriptions locales possibles, la direction affirme que les listes des candidats du parti dans 88 circonscriptions ont déjà été arrêtées. Quant à la liste nationale des femmes et des jeunes, les responsables du parti de la colombe affirment qu’ils ont jugé bon «de se concentrer d’abord sur le choix des candidats du parti pour les circonscriptions locales» ajoutant que «le délai de dépôt des candidatures pour la liste nationale a été prolongé au sein du parti». Autrement, les noms des candidats du RNI pour la liste nationale ne seront connus que dans les prochains jours.

Ces annonces ont été faites au cours d’une manifestation organisée par le RNI à Rabat en présence des principales figures du parti, notamment son président, Salaheddine Mezouar. Ce dernier a profité de l’occasion pour revenir sur le report de la réunion de la majorité prévue vendredi dernier pour la présentation de son bilan. M. Mezouar a été très critique concernant l’élaboration du bilan gouvernemental laissant entendre que le document élaboré par Mustapha El Khalfi, ministre de la communication et membre du secrétariat général du Parti de la justice et du développement (PJD), n’a pas mis la suffisamment lumière sur la contribution de tous les membres de la majorité gouvernementale, notamment le RNI.

L’actuel ministre des affaires étrangères et de la coopération a affirmé qu’il a été à l’origine du report de la réunion du vendredi dernier qui devait rassembler les autres dirigeants de la majorité ainsi que les groupes parlementaires des quatre partis politiques de la majorité. S’agissant des chances du parti aux prochaines élections législatives prévues le 7 octobre prochain, M. Mezouar a expliqué que son parti visera la première place ajoutant que le RNI a veillé à présenter des «candidats forts» pour défendre les couleurs du parti lors du prochain scrutin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *