Le RNI mène la révolution digitale

Le RNI mène la révolution digitale

Le parti veut associer la débrouillardise et le génie aux nouvelles technologies

La redéfinition de la conception du travail est l’une des urgences sur laquelle se penche le Rassemblement national des indépendants (RNI). Le parti de la colombe s’engage à lancer une réelle révolution digitale qui associera l’ingénierie de la débrouillardise et le génie marocain aux nouvelles technologies. Cette vision pragmatique a été partagée par Aziz Akhannouch devant une audience de 500 personnes ayant pris part, dimanche 3 février à Paris, au congrès dédié à la 13ème région. Le président du RNI a ainsi tracé les grandes lignes de l’approche promue à un large parterre de militants venus d’Europe, d’Amérique du Nord, d’Asie et d’Afrique. L’étape de Paris qui a été marquée par le lancement du Conseil dès l’annonce de la constitution du Conseil des Marocains du Monde Indépendants, a été porteuse d’espoir, notamment pour les jeunes marocains  aux talents refoulés.

«Beaucoup de Marocains ont un savoir-faire latent, encore peu reconnu. Ce que nous voulons, c’est regrouper un grand nombre de services allant des soins à domicile aux séances d’e-learning, en passant par la plomberie et la menuiserie ou encore la relation entre voyageurs et guides», a annoncé dans ce sens M. Akhannouch. Pour mener à bien cette transition, le RNI mise gros sur les acteurs de la société civile, les start-up innovantes qui devront apporter leur appui, en réseau digital à un tissu de travailleurs indépendants.

La réforme promue par le RNI nécessite de faire valoir l’importance de la formation certifiée. Une prérogative qui garantirait la qualité et la fiabilité des services. Telle que pensée par le RNI, la révolution digitale nécessite, entre autres, les compétences en systèmes d’information, en ingénierie et en marketing. «Des compétences que les jeunes diplômés et étudiants aujourd’hui présents dans cette salle possèdent ou cherchent à acquérir», a souligné M. Akhannouch dans son discours. Le président du RNI a à cette occasion invité l’assistance à embarquer sur le chemin du progrès pour bâtir ensemble une société de savoir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *