Le RNI pour un contrat Etat-médecins définissant les responsabilités et les engagements

Le RNI pour un contrat Etat-médecins définissant les responsabilités et les engagements

L’offre apportée par le parti sera exposée le 24 février à Agadir

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) vient de dévoiler à Fès les principaux aspects de la réforme des secteurs sociaux prioritaires à la lumière des résultats du 6ème congrès national, organisé en mai dernier à El Jadida. Depuis, des comités chargés du diagnostic et d’élaboration de propositions relatives au développement de ces secteurs travaillent sur des pistes de réforme et des recommandations qui seront enrichies à chaque étape des congrès régionaux, afin de construire un projet social clair et concret que le parti s’engage à défendre.

L’offre apportée par le RNI sera exposée le 24 février à Agadir. En attendant, c’était au tour de la région de Fès- Meknès. Les grandes lignes des recommandations ont été exposées par le président du parti, Aziz Akhannouch, au congrès régional de son parti. Il a, dans ce sens, souligné la nécessité de développer le secteur de la formation et de la qualification comme vecteur d’emploi et de promotion sociale, en proposant d’œuvrer à la formation dans différents métiers et professions d’un million de jeunes non diplômés sur une période de cinq ans, en les encourageant à créer leurs propres entreprises et des groupements professionnels. Abordant le sujet du chômage des jeunes diplômés, le numéro un du RNI a mis l’accent sur l’importance de la qualification de cette catégorie et son intégration dans le marché de l’emploi et du développement de la formation professionnelle des fonctionnaires des secteurs public et privé en révisant l’arsenal juridique régissant le secteur de la formation.

M. Akhannouch a relevé à cet effet que la réforme de l’enseignement passe par la qualification du primaire et sa généralisation aux enfants âgés entre 4 et 5 ans à travers l’intégration de cet enseignement dans les crèches relavant du ministère de la jeunesse et des sports au milieu urbain et dans les écoles communautaires au niveau du monde rural. Il a appelé dans ce cadre à redoubler d’efforts dans le domaine de la formation des éducateurs pour contribuer à la création des opportunités d’emploi, et ce dans le cadre de partenariats avec les collectivités locales. Concernant la réforme du secteur de la santé, M. Akhannouch a mis l’accent sur la lutte contre les dysfonctionnements que connaît le processus des soins, l’amélioration des conditions de travail et de vie des cadres médicaux, notamment dans le monde rural, et la reconnaissance de la spécificité de la profession, ajoutant que son parti mènera un plaidoyer pour doter les médecins d’un règlement intérieur et établir un contrat Etat-médecins définissant les responsabilités et les engagements de chaque partie.

Au terme de ce contrat, l’Etat s’engagera notamment à améliorer la situation des cadres de la santé, en particulier ceux exerçant dans le monde rural, à travers la mise en place d’un système de rémunération et des conditions de travail et de vie convenables.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *