Législatives 2016 – Plaintes : Le ministère de l’intérieur veille au grain

Législatives 2016 – Plaintes : Le ministère de l’intérieur veille au grain

Dans une déclaration officielle, le ministère de l’Intérieur a fait savoir que les informations et la version relayées par le site électronique Alraiy.com, au sujet d’un incident survenu à Tétouan ce matin sont totalement fausses.


En effet, ledit site a relayé des déclarations qu’il aurait tenu d’observateurs d’un parti politique dans la province de Tétouan selon lesquelles un véhicule aurait été mis au milieu de la route dans la commune «El Kharroub» pour les empêcher de rejoindre les bureaux de vote. La réponse des autorités locales ne s’est pas faite attendre. Elles affirment que ces déclarations sont infondées et mensongères et que les photos relayées par un média électronique sont celles d’un véhicule en panne appartenant à un privé et garé en bordure de route.

A Casablanca, et dans une autre déclaration du ministère, les autorités locales de la commune de Ain Chock ont reçu des plaintes de la part de certains candidats têtes de listes accusant d’autres candidats et des agents d’autorité d’orienter les électeurs afin qu’ils votent pour certains partis en particulier. Après enquête, les autorités de cette commune affirment qu’il s’agit d’allégations non fondées faisant partie de la bataille électorale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *