Législatives : Des membres du bureau politique de l’USFP en difficulté

Législatives : Des membres du bureau politique de l’USFP en difficulté

La commission administrative de l’Union socialiste des forces populaires qui fait office de parlement du parti s’est réunie récemment pour choisir les représentants du parti dans la liste nationale. Une liste qui risque d’apporter de grandes surprises. Si l’USFP n’a pas encore communiqué la liste officielle de ses candidats, les premières indiscrétions montrent que certains membres du bureau politique sont en difficulté. Plusieurs noms n’ont pas été bien classés dans la liste nationale et voient les chances de leur élection s’amoindrir. C’est le cas de Hanane Rihab. Membre du bureau politique du parti de la rose depuis le dernier congrès national, elle a été classée huitième dans la liste nationale des jeunes qui sera menée par l’une des figures actuelles de la jeunesse de l’USFP, Tahar Abouzaid. Dans la liste nationale pour femmes, la situation n’a pas été bien meilleure pour les membres du bureau politique. Le meilleur classement a été celui de Saâdia Benselhi. Egalement membre du bureau politique depuis le dernier congrès, elle n’arrive que septième dans le classement de la liste nationale pour femmes. C’est une jeune membre de la commission administrative qui est arrivée première.

Il s’agit de Ibtissam Merss. Reste à savoir si le premier secrétaire du parti, Driss Lachgar, interviendra pour améliorer l’emplacement des membres du bureau politique dans la liste nationale. Le parti vient de diffuser un communiqué dans lequel les responsables usfpéistes affirment que «la procédure de sélection des représentants du parti dans la liste nationale sera respectée». Cela dit, même si la commission administrative a établi un premier classement, c’est le bureau politique qui aura le dernier mot.

La procédure de sélection des candidats de la liste nationale avait été adoptée par la commission administrative en juillet dernier. Cette dernière stipule en effet que les résultats du vote de la commission administrative sont provisoires puisque les listes sont transmises au bureau politique qui va statuer sur les têtes de ladite liste ainsi que le classement des candidats. Autant dire que le classement actuel peut être chamboulé après la réunion du bureau politique. En attendant, des sources «ittihadies» affirment que certaines figures du parti ont décidé volontairement de ne pas présenter des membres de leurs familles dans la liste nationale du parti pour les prochaines élections législatives prévues le 7 octobre prochain. Dans un autre registre, le premier secrétaire de l’USFP vient de signer un ouvrage intitulé «Le temps de la troisième alternance». Driss Lachgar devait présenter hier ce livre à Casablanca. Selon des sources au sein du parti, cet ouvrage retrace en fait le parcours politique du premier secrétaire du parti de la rose.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *