Législatives : Le PJD et le PAM totalisent plus de 47% des voix

Législatives : Le PJD et le PAM totalisent plus de 47% des voix

Le ministère de l’intérieur a dévoilé les résultats détaillés des élections du 7 octobre

L’une des rares alliances politiques au cours des dernières élections, à savoir la Fédération de la gauche démocratique, n’a pas réussi à réaliser un très grand score. En effet, les trois partis de la FGD ont obtenu au titre des circonscriptions électorales locales 139.793 voix (2,41%).

Les résultats détaillés des dernières élections sont désormais connus. En effet, le ministère de l’intérieur a communiqué le nombre de voix obtenues par les partis politiques au cours des dernières élections législatives.

Le duo de tête ne change pas bien évidemment puisque le Parti de la justice et du développement (PJD) et le Parti authenticité et modernité (PAM) sont arrivés respectivement premier et deuxième, selon le nombre de voix obtenues au niveau des circonscriptions électorales locales et nationales. Au total, les deux partis totalisent pratiquement la moitié des voix exprimées lors du dernier scrutin. Dans les détails, le PJD est arrivé en première position avec 1.571.659 voix au titre des circonscriptions électorales locales, soit 27,14% des votes exprimés.

Dans la circonscription nationale, le parti de la lampe est également arrivé en tête avec 1.618.963 voix, soit 27,88% du total des voix. Pour rappel, le PJD avait obtenu dans les dernières législatives 125 sièges à la Chambre des représentants. Pour sa part, le PAM est arrivé en deuxième position, en n’obtenant pas moins de 1.205.444 voix, soit 20,82% des voix au titre des circonscriptions locales alors que le parti a pu avoir dans la liste nationale 1.216.552 voix, soit 20,95% des votes exprimés.

Le parti de l’Istiqlal arrive à la troisième position, loin derrière le duo de tête avec à peine 621.280 voix (10,73%) concernant les circonscriptions locales alors que le PI a recueilli au titre de la circonscription électorale nationale 620.041 voix (10,68% des votes). De son côté, le Rassemblement national des indépendants (RNI) a glané sur le plan local 558.875 voix (9,65%) et 544.118 voix (9,37%) dans la liste nationale.

Le Mouvement populaire (MP) enregistre au compteur 409.085 voix (7,06%) sur le plan local et 397.085 voix (6,84%) au niveau de la circonscription électorale nationale.  Par ailleurs, l’Union socialiste des forces populaires (USFP) a obtenu 367.622 voix (6,35%) au titre des circonscriptions électorales locales. Au titre de la circonscription électorale nationale, le parti de la rose a obtenu 359.600 voix (6,19%).

Au cours du même scrutin, le score réalisé par l’Union constitutionnelle (UC) au titre des circonscriptions électorales locales était de 268.813 voix (4,64%) alors qu’au titre de la circonscription électorale nationale, le compteur s’est arrêté à 263.720 voix (4,54%). Le Parti du progrès et du socialisme (PPS) a, quant à lui, obtenu 279.226 voix (4,82%) au niveau local et 273.800 voix (4,72%) dans la circonscription électorale nationale.

L’une des rares alliances politiques au cours des dernières élections, à savoir la Fédération de la gauche démocratique, n’a pas réussi à réaliser un très grand score. En effet, les trois partis de la FGD ont obtenu au titre des circonscriptions électorales locales 139.793 voix (2,41%).

Dans la circonscription électorale nationale, la Fédération a obtenu 164.575 voix (2,83%) des votes. Tous les autres partis politiques participants aux dernières législatives n’ont pas pu franchir la barre des 100.000 voix. C’est le cas du Mouvement démocratique et social (MDS).

Au titre des circonscriptions électorales locales, ce parti a obtenu 74.472 voix (1,29%).

Au titre de la circonscription électorale nationale, son score a été de 77.630 voix (1,34%).

Les deux derniers partis politiques qui ont réussi à entrer au Parlement sont le Parti de l’unité et de la démocratie (PUD) ainsi que le Parti de la gauche verte. Au titre des circonscriptions électorales locales, le PUD a obtenu 20.240 voix (0,35%), correspondant à 1 siège (0,33%) alors que le Parti de la gauche verte a obtenu 13.389 voix (0,23%).

Liste des partis qui n’ont pas obtenu de siège

– Le Front des forces démocratiques (FFD):  51.945 voix (0,90%).

– Alliance Al Ahd et le renouveau : 49.040 voix (0,85%).

– Le Parti de l’environnement et du développement durable (PEDD) : 35.645 voix (0,62%).

– Le Parti des néo-démocrates : 17.003 voix (0,29%).

– Le Parti de la réforme et du développement : 16.501 voix (0,28%).

– Le Parti de la renaissance et de la vertu (PRV): 15.522 voix, soit 0,27%.

– Le Parti de la Choura et de l’Istiqlal (PCI): 13.097 voix, soit 0,23%.

– Le Parti de la renaissance : 11.194 voix, soit 0,19%.

– Le Parti de la liberté et de la justice sociale (PLJS): 10.811 voix, soit 0,19%.

– Le Parti Al Amal : 7.747 voix, soit 0,13%.

– Le Parti du centre social (PCS) : 6.156 voix, soit 0,11%.

– Union marocaine pour la démocratie (UMD) : 5.266 voix, soit 0,09%.

– Le Parti démocrate national (PDN) : 5.115 voix, soit 0,09%.

– Le Parti de la société démocratique (PSD) : 3.046 voix, soit 0,05%.

– Le Parti du travail : 2.910 voix, soit 0,05%.

– Sans appartenance politique : 9.656 voix, soit 0,17%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *