Les conseillers accueillent la session d’automne de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE

Les conseillers accueillent la session d’automne de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE

Il s’agit d’une première en dehors de l’Europe

L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) sera l’hôte de la Chambre des conseillers. Il s’agit là d’une première. Dans le détail, la Chambre des conseillers va accueillir, du 4 au 6 octobre à Marrakech, la session d’automne de la 18ème Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (AP-OSCE), sous le thème «La promotion de la sécurité en Méditerranée : rôle de l’OSCE et de ses partenaires».

La tenue de l’Assemblée pour la première fois en dehors de l’espace géographique de l’organisation vient couronner les relations solides de coopération tissées entre le Parlement marocain et l’AP-OSCE, indiquent les responsables de la Chambre. Cet évènement représente une étape nouvelle dans la consolidation du statut de «partenaire pour la coopération» dont jouit l’institution législative marocaine auprès de l’Assemblée où siègent 57 Parlements membres.

La 18ème session de l’AP-OSCE sera marquée par la présentation de l’expérience marocaine en matière de lutte contre l’extrémisme, ainsi que par des discussions sur la promotion de la sécurité dans la région méditerranéene et les défis liés au développement économique, aux changements climatiques et à la migration.

Toujours à Marrakech, l’Assemblée parlementaire tiendra avec ses partenaires pour la coopération le forum méditerranéen sur les modèles de coopération Nord-Sud et l’intégration économique en Méditerranée dans un monde globalisé.

L’organisation de la session automnale de l’AP à Marrakech est une reconnaissance de la place de choix qu’occupe le Maroc dans l’espace méditerranéen, ainsi qu’en termes de dialogue stratégique Nord-Sud et Sud-Sud, précise la même source. Elle est aussi révélatrice de l’engagement résolu du Royaume dans la lutte contre les menaces dont font l’objet la région et le monde entier, particulièrement le terrorisme, la migration illégale, le crime organisé transfrontalier et le trafic d’êtres humains et le dérèglement climatique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *