Les grands gagnants des élections du 7 septembre

Saâd-Edine El Otmani
Pas de surprise pour Saad-Eddine El Otmani. À la circonscription Hay Hassani, le candidat du PJD n’aurait pas trop souffert pour assurer une place au Parlement. En plus donc du candidat psychiatre, les deux autres élus de cette circonscription sont Bouchta Jamai Ghazlani (PI) et Mohamed Layoussifi (RNI). 

Abbas El Fassi
Abbas El Fassi, ministre d’Etat, a gagné dans la circonscription de Larache.
«Le principe est que l’homme politique se présente aux élections, surtout législatives. On ne peut pas être un homme politique et ne pas avoir la confiance des électeurs», avait déclaré le candidat PI à ALM, avant le scrutin du 7 septembre. Promesse tenue.

Mustapha Ramid
Le célèbre avocat pjdiste a été élu à la circonscription Aïn Chok. Les habitants de cette circonscription casablancaise ont choisi, en plus de Ramid El Mostafa, Nidam Redouane du Mouvement populaire (MP) pour les représenter à l’hémicycle.

Mohand Laenser
Mohand Laenser, ministre de l’Agriculture, du Développement rural et des pêches maritimes est arrivé à convaincre les électeurs de la circonscription de Boulemane. Le candidat du Mouvement populaire (MP) représentera cette région aux côtés d’Abdelaziz El Hafidi El Alaoui (RNI) et Sidi Seddik Gacem (USFP).

Hamid Chabat
Le maire PI de Fès a été presque sûr de sa victoire. Hamid Chabat a été élu, sans aucune surprise, à la circonscription de Fès-Chamalia. Sous les feux de la rampe, cette circonscription a quatre sièges. En plus de M. Chabat, Fès-Chamalia sera représentée par Mohamed Haddad (PI), Lahcen Daoudi (PJD) et Abdelhamid El Mernissi (PPS).

Habib El Malki
Habib El Malki a été reconduit dans son fief électoral. Le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique représente ainsi les habitants de la circonscription Oued Zem-Boujaâd à laquelle le découpage électoral a attribué trois sièges. Bouazza Fassini (PJD) et Bouazza Lamrani (RNI) occupent les deux sièges restants.

Karim Ghellab
Karim Ghellab, ministre de l’Equipement et des Transports, a été élu pour la deuxième fois à la circonscription de Ben Msik.  Le candidat du Partit de l’Istiqlal dans cette circonscription casablancaise a su séduire les citoyens en brandissant la casquette du ministre-ingénieur  privilégiant le travail sur le terrain.  Le deuxième siège de Ben Msik a été décroché par Mohamed Joudar (UC).

Mustapha Mechahouri
À Kasbat Tadla, le Mouvement populaire (MP) a été représenté par Mustapha Mechahouri, ministre du Commerce extérieur. Trois sièges ont été réservés pour cette circonscription électorale. En plus donc de M. Mechahouri, Khayr Abderrahmane (PI) et Kalai Mohamed (USFP) ont également eu la confiance des électeurs.

Yasmina Baddou
L’Istiqlalienne Yasmina Baddou confirme sa présence dans la circonscription de Casablanca-Anfa. La secrétaire d’Etat à la Famille, à l’Enfance et aux Personnes handicapées a été parmi les candidats qui ont investi le terrain pour convaincre les électeurs.

Rachid Talbi Alami
À Tétouan, Rachid Talbi Alami, ministre chargé des Affaires économiques et générales, a pu assurer son siège au Parlement. Le candidat du Rassemblement national des indépendants (RNI) n’est autre que le maire de Tétouan.

Abdelbari Zemzmi
Abdelbari Ben Seddik, alias Zemzmi, a été élu à la circonscription Casablanca-Anfa. Le représentant du Parti du renouveau et de la vertu (PRV) n’a ménagé aucun effort pour persuader les électeurs et pour décrocher l’un des quatre sièges de cette circonscription électorale. Les trois autres ont été détnus par Yasmina Baddou (PI), Wadia Ben Abdellah (RNI) et Mohamed El Mostafa Ibrahim (USFP).

Mustapha Mansouri
Mustapha Mansouri, ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, a réussi à assurer son siège parmi les trois de la circonscription de Nador Janoubia-Charkia. Aucune surprise donc pour le président du RNI qui connaît cette région et ses habitants. Les deux autres sièges sont été décrochés par Attayebi Mohamed (PI) et El Boukili Mhamed (UC).

Lahcen Daoudi
La figure de proue du Parti de la justice et du développement (PJD) a été élue à la circonscription de Fès-Chamalia. Lahcen Daoudi est arrivé à décrocher l’un des quatre sièges réservés à cette circonscription au Parlement.

Miloud Chaâbi
Point de surprises à Essaouira. Si Miloud Chaâbi se présente aux  élections dans la Cité des Alizés c’est que Miloud Chaâbi gagnera. Ce grand magnat de l’immobilier a offert la réussite au Parti du progrès et du socialisme (PPS) dans cette ville où ses  investissements fleurissent. 

Omar Hejira
Omar Hejira, frère du ministre délégué chargé de l’Habitat et de l’Urbanisme, gagne son siège à Oujda.
Membre d’une famille très attachée au parti de l’Istiqlal et très connue dans la région de l’Oriental dont feu Abderrahmane Hejira, ancien député de la ville d’Oujda, Omar Hejira rejoint le groupe des jeunes cadres du PI.

Fouad Ali El Himma
La liste de l’ancien ministre délégué à l’Intérieur, Fouad Ali El Himma, a remporté tous les sièges de la circonscription de Rhamna. Déchargé de ses fonctions à sa demande par SM le Roi en juillet dernier, il s’est présenté aux élections avec une liste SAP qui a choisi pour nom «Dignité et cCtoyenneté».

Fatiha Layadi 
Directrice de la communication au ministère de la Communication, Fatiha Layadi s’est présentée pour la première fois aux élections législatives.
 Issue d’une famille connue de la région des Rhamna, elle était en troisième position dans la liste de Fouad Ali El Himma.

Said Chbaâtou
Ancien ministre des Pêches maritimes sous le gouvernement de Abderrahmane Youssoufi,  Said Chbaatou a réussi à décrocher son siège dans la circonscription de  Midel-Lakbab. Le militant socialiste, transfuge du MNP et président du conseil de la région de Meknès-Tafilalet, a réussi à gagner son deuxième mandat successif.

Latifa Jbabdi
Latifa Jbabdi n’a pas déçu Mohamed Elyazghi. La candidate de l’USFP dans la circonscription Rabat Océan a pu assurer un siège à l’hémicycle à son parti. En plus de Mme Jbabdi, les électeurs de cette circonscription ont choisi Mohamed Reda Benkhaldoun (PJD), Abdessamad Abouzahir (PJD) et Abdelkader Tattou (MP).

Hassan Derham
Pas de surprise à la circonscription de Laâyoune. Hassan Derham (USFP) est arrivé à obtenir un siège à côté d’El Gareh El Jayed du Mouvement populaire (MP) et de My Hamdi Oulder Rachid du parti de l’Itiqlal. La tête de liste du parti de la rose à Laâyoune rejoint ainsi les 35 autres députés représentant l’USFP au Parlement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *