L’opposition veut une commission indépendante pour superviser les élections

L’opposition veut une commission indépendante pour superviser les élections

Les partis de l'opposition tiennent à ce que les prochaines échéances électorales soient supervisées par une commission nationale indépendante chargée «afin d'en garantir la transparence et pour barrer la route à toute tentative de fraude électorale ».
C’est ce que  les secrétaires généraux des partis de l'Istiqlal, de l'Authenticité et Modernité (PAM), de l'USFP, de l'Union Constitutionnelle, ont relevé mardi 28 octobre 2014 à Rabat lors d'une conférence de presse.  

Pour Hamid Chabat, secrétaire général du PI, «la mise en place d'une commission nationale indépendante chargée de la supervision des élections est "un gage de probité" de l'opération électorale.

Pour sa part, le secrétaire général du parti de l'Authenticité et Modernité (PAM), Mustapha Bakkoury a insisté sur l'importance de réunir au préalable les conditions de l'honnêteté, faisant état de "forts indices" attestant de "l'absence" de ces conditions, ce qui rend impératif la mise en place de ce mécanisme.

Les prochaines élections doivent se dérouler selon des lois ayant fait l'objet de compromis et non adoptées sur la base d'une majorité qui exclut les propositions de l'opposition, ont relevé ces leadeurs politiques, notant que le gouvernement n'a pas ouvert de concertations sur les projets de lois électorales.



Dans ce cadre, le Premier secrétaire de l'USFP Driss Lachgar a pointé du doigt le climat de travail et la domination de la logique de la majorité numérique, ce qui a entrainé le retrait des partis de l'opposition de la réunion de la commission de l'intérieur à la chambre des représentants lors de la discussion du projet de réforme des listes électorales.

Cette position sera observée dans toutes les prochaines étapes, si le gouvernement persiste à adopter la logique de la majorité numérique et ignore les propositions de lois préparées par les groupes de l'opposition aussi bien dans ce domaine et que d'autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *