L’UC suspend une députée

L’UC suspend une députée

Elle avait proféré des propos discriminatoires à l’égard de la population du Rif

L’Union constitutionnelle a suspendu une députée. Cette dernière avait proféré des propos discriminatoires à l’égard de la population du Rif sur les réseaux sociaux. Des propos qui ont tout de suite déclenché l’ire des internautes. Les excuses de la députée Khadija Ziani n’ont pas suffi alors que l’UC s’est désolidarisée de la parlementaire. La suspension a été décidée à l’issue d’une réunion extraordinaire de la commission disciplinaire au siège central de l’Union constitutionnelle à Casablanca.

La direction affirme que la procédure disciplinaire se poursuivra. A noter que Mme Ziani avait réagi sur les réseaux sociaux suite aux manifestations qui ont eu lieu dans la région du Rif mais également dans plusieurs villes du Royaume après la mort tragique de Mohcine Fikri. Pour rappel, l’UC avait déjà publié un premier communiqué expliquant que les propos de la députée «ne reflètent ni de près ni de loin, les positions du parti» tout en condamnant les déclarations qui ont enflammé les réseaux sociaux.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *