L’UMT renouvelle ses instances

L’UMT renouvelle ses instances

L’Union marocaine du travail (UMT) tient son congrès national ordinaire. Alors que la centrale est engagée dans un processus de négociations avec les autres syndicats et le gouvernement, l’UMT veut faire de son congrès un rendez-vous important.

En effet, le congrès coïncide avec le soixantième anniversaire de la centrale syndicale. Placé sous le thème «Notre combat unitaire et revitalisé se poursuit pour une société de liberté, de démocratie et de justice sociale», le congrès de deux jours démarre demain, vendredi, en début d’après-midi.

Selon les organisateurs, l’événement connaîtra la participation d’une soixantaine de délégations étrangères représentant des organisations internationales. L’UMT annonce dans ce sens la participation de l’Organisation internationale du travail, l’Organisation arabe du travail, la Confédération syndicale internationale et l’Union syndicale des travailleurs du Maghreb.

Les participants vont notamment débattre de la coopération syndicale internationale et des pistes de coopération dans les domaines d’intérêt commun. Les organisateurs annoncent, en outre, la participation de personnalités nationales actives dans les secteurs politique, associatif et universitaire. Par ailleurs, 2.000 délégués syndicaux représentant notamment les 22 fédérations professionnelles, les 32 syndicats nationaux ainsi que les organisations parallèles de l’UMT. Le congrès sera marqué par la présentation du rapport général par le secrétaire général de la centrale syndicale, Miloudi Moukharik.

Des commissions thématiques vont également présenter des documents sur différentes thématiques, notamment les libertés et revendications syndicales ainsi que la situation socio-économique. Ces documents devraient être par la suite débattus et adoptés par les congressistes. A noter qu’au cours de cette manifestation, les congressistes procéderont au renouvellement des instances dirigeantes de l’UMT.

La nouvelle équipe aura pour mission de conduire et réaliser le plan d’action pour les quatre prochaines années. Pour rappel, l’Union marocaine du travail a été fondée en 1955. Depuis décembre 2010, le syndicat est dirigé par Miloudi Moukharik, qui a pris la succession du fondateur historique Mahjoub Ben Seddik.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *