Maroc-Sénégal : Les commissions de suivi et de coordination bientôt mises en place

Maroc-Sénégal : Les commissions de suivi  et de coordination bientôt mises en place

Une délégation marocaine à Dakar pour l’examen des 15 accords et conventions bilatéraux 

Les perspectives de développement de la coopération entre le Maroc et le Sénégal sont au cœur de la réunion qui s’est tenue à Dakar entre les membres d’une délégation marocaine restreinte et des représentants de différents services et secteurs sénégalais concernés. Au cours de cette rencontre les deux parties se sont engagées à mettre en place les différentes commissions et groupes de travail pour assurer le suivi et la coordination des différents accords scellés sur le plan bilatéral.

En effet, la délégation marocaine conduite par Mounia Boucetta, secrétaire d’Etat auprès du ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, a examiné point par point avec la partie sénégalaise les 15 accords et conventions entre les deux pays, notamment ceux relatifs au point de débarquement aménagé (PDA) de Soumbédioune ainsi que la convention de partenariat pour le développement de l’énergie solaire et l’accord sur l’aquaculture et le poulpe.

Lors de cette séance de travail, les deux délégations se sont également penchées sur l’accord pour le financement de la petite agriculture et la microfinance et celui portant sur les filières animales et la santé vétérinaire.  Au terme de cette séance de travail, la délégation marocaine a effectué une visite de terrain au site Soumbédioune, où des explications leur ont été fournies concernant l’avancement de ce projet qui devra être achevé d’ici fin octobre.

Financé par la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, ce projet a mobilisé une enveloppe estimée à 20 millions de dirhams. Le projet comprend dix entités visant à améliorer la réception des poissons ainsi que le quotidien des artisans pêcheurs. Il s’agit entre autres d’une halle aux poissons, d’une chambre froide et d’une fabrique de glace, des espaces socio-collectifs et des bureaux administratifs, d’un espace de transformation du poisson, d’un marché de vente au détail, des ateliers mécaniques et des pontons pour débarquement du poisson.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *