Maroc/Algérie : Qu en pense Mohamed Benhamou ?

Maroc/Algérie : Qu en pense Mohamed Benhamou ?

Le discours hostile au Maroc de Abdelaziz Bouteflika à Abuja traduit « la crise interne que vit l’Algérie », qui « a l’habitude de recourir à l’escalade avec le Royaume à chaque fois que ses problèmes intérieurs empirent »

« L’Algérie traverse une période décisive à quelques mois d’une élection présidentielle sur laquelle plane une grande confusion, du fait qu’un président tente de briguer un nouveau mandat en dépit de son état de santé détérioré »

« Les luttes entre les différents centres de décision en Algérie et la dégradation des conditions sociales aggravent la situation intérieure du pays ».

L’hostilité à l’égard du Maroc est « un choix stratégique pour l’Algérie » et la carte Maroc est utilisée et exploitée au niveau de la politique intérieure et extérieure de ce pays et est prise comme prétexte pour justifier des décisions préjudiciables au peuple algérien.

« La direction algérienne nous a habitués à des accusations gratuites, et le modèle marocain est désormais une source d’inquiétude pour l’Algérie », a-t-il estimé, précisant qu' »avec ses choix politiques, sa construction démocratique et ses grands chantiers socio-économiques, le Maroc inquiète la direction algérienne car celle-ci n’est pas en mesure d’entamer une véritable opération de réformes ».

Le discours d’Abuja de Abdelaziz Bouteflika « coïncide également avec l’annonce de la découverte de nouveaux gisements de gaz en Algérie, qui chaque fois que ses revenus pétroliers augmentent recourt à l’escalade avec le Maroc et tente de ternir son image ».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *