MEDays 2018 : Le président du Burkina Faso distingué

MEDays 2018 : Le président du Burkina Faso distingué

Pour son leadership et ses efforts continus pour remettre son pays sur la voie de la démocratie

Depuis sa création en 2008, le Forum MEDays a pris l’habitude de mettre à l’honneur un leader politique des pays du Sud pour son engagement pour le développement et la démocratie. A cet effet et en tant que think tank initiateur de cet événement annuel, l’Institut Amadeus a jeté, cette année, son dévolu sur le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, pour lui attribuer le Grand Prix MEDays 2018. Le chef de l’Etat burkinabé se voit ainsi distingué pour son leadership et ses efforts continus pour remettre le pays des hommes intègres sur la voie de la démocratie et du progrès économique et social. «C’est un privilège pour moi de remettre le Grand Prix MEDays à un visionnaire afin de le remercier d’abord pour son combat visant à renforcer l’intégration régionale et continentale, mais également pour le féliciter de ce travail qu’il accomplit tous les jours au service du peuple burkinabé frère. S.E. Roch Kaboré, un ami du Maroc, est un Africain convaincu qui fait partie des leaders qui tirent notre continent vers le haut», a indiqué à cette occasion le président de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi Fihri. L’intervenant a fait part, d’un côté, que le chef de l’Etat burkinabé a été appelé à la magistrature suprême de son pays dans un contexte difficile, de bouleversement et de transformation. «S.E. Roch Kaboré a su depuis deux ans faire avancer son pays sur le chemin du développement, du progrès et de la sécurité malgré les menaces qui continuent de persister», a rappelé M. Fassi Fihri.

Très ému par cet hommage, le chef de l’Etat burkinabé s’est dit impressionné par le rôle et les efforts déployés par SM le Roi Mohammed VI pour assurer l’unité africaine, tout en se félicitant des bonnes relations d’amitié et de solidarité liant le Maroc et le Burkina Faso. «J’apprécie la considération et l’estime qui existent entre les deux peuples marocain et burkinabé et surtout l’engagement de SM le Roi Mohammed VI de faire en sorte que l’Afrique reste unie et forte», a souligné M. Kaboré à l’issue de cette cérémonie d’hommage.

Le président burkinabé a salué la proposition courageuse de la main tendue faite par le Souverain marocain à l’égard de l’Algérie, dans le cadre de son dernier discours, et ce pour ouvrir un dialogue direct et franc permettant de dépasser les divergences entre les deux pays frères. Il a exprimé son souhait de voir le côté algérien réagir en faveur de ce message royal. Avec la réalisation de cet objectif tant attendu, «nous pouvons travailler pour la cause commune de l’Afrique, main dans la main», a-t-il ajouté.

Il est à noter que ce onzième forum a également été marqué par la remise du prix MEDays Leadership Award à la présidente du Conseil des femmes d’affaires arabes, Dr Sheikha Hissah Saad Abdullah Salem Al-Sabah pour son engagement en faveur de l’émancipation et l’autonomisation économique des femmes arabes ainsi que la promotion du leadership des affaires pour les femmes arabes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *