Modernisation de l’administration à Dakhla: Mobdii décline son plan d’action 2014-2016

Modernisation de l’administration à Dakhla: Mobdii décline son plan d’action 2014-2016

La ville de Dakhla a abrité mercredi la sixième étape des rencontres nationales de la modernisation de l’administration.

Cette rencontre, à l’instar des cinq autres rencontres tenues dans les autres régions du Royaume, s’inscrit dans le cadre de la stratégie du ministère de la fonction publique et de la modernisation de l’administration visant à engager une large concertation avec les acteurs publics, privés et associatifs, et a été l’occasion pour présenter les principaux axes du Plan d’action de ce département pour la période 2014-2016, et les mécanismes de sa mise en œuvre ainsi que le projet de la réforme des régimes des pensions civiles, suivant une approche consultative et participative.

Ces rencontres nationales visent à réaliser un saut qualitatif en matière d’action participative dans le domaine de la modernisation de l’administration, à travers la coordination des efforts, tant au niveau central que local, pour améliorer la performance de l’administration publique au Maroc, rehausser son rendement et améliorer les prestations qu’elle fournit au citoyen, apprend-on des organisateurs.

Lors de son intervention, Mohamed Moubdii, ministre délégué auprès du Chef de gouvernement chargé de la fonction publique et de la modernisation de l’administration, a présenté les principaux axes du plan qui comprend 18 projets structurants pour la modernisation de l’administration : la valorisation du capital humain, vecteur stratégique de la modernisation de l’administration, l’amélioration de la relation entre l’administration et les citoyens et le renforcement de la gouvernance publique.

Ce plan d’action décline la feuille de route axée essentiellement sur la refonte globale du statut général de la fonction publique et des textes réglementaires y afférents, la qualité du service public, la simplification des procédures administratives, la déconcentration ainsi que la mise en œuvre de la bonne gouvernance.

Le ministre a insisté sur l’évaluation et le suivi de ce programme et son enrichissement. Il a également mis l’accent sur le forum mis en place sur le site web du ministère pour recueillir les propositions et recommandations des citoyens, des universitaires et toute personne concernée.

Cette rencontre, marquée par la présence en particulier du wali de la région Oued Eddahab-Lagouira, les parlementaires et les élus de la région, les chioukhs et les notables des tribus sahraouies, les cadres et le personnel des administrations déconcentrées et des collectivités territoriales et la société civile.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *