Moulay Hamdi Ould Errachid réélu président de la commune urbaine de Laâyoune

Moulay Hamdi Ould Errachid réélu président de la commune urbaine de Laâyoune

Le président sortant du conseil municipal de Laâyoune Moulay Hamdi Ould Errachid a été reconduit facilement  à la tête de ce conseil. Son élection était attendue. Il a obtenu  33 voix sur 47 votants.

Les élections communales du 4 septembre avaient confirmé la place de Moulay Hamdi Ould Errachid en tant qu’élu ayant eu la majorité des sièges (29). Suivi de la liste du Rassemblement national des indépendants qui a obtenu 8 sièges, et le  Parti de la justice et du développement avec 6 sièges. Ces derniers ont rejeté l’offre du PI pour former une alliance au sein du nouveau conseil municipal. Alors que la liste du Parti du progrès et du socialisme qui a obtenu 4 places a choisi de voter en faveur de M. Ould Errachid.

Agé de 67 ans, Moulay Hamdi Ould Errachid est natif de la ville de Laâyoune, et il est issu de la tribu Rguibat considérée comme étant l’une des plus grandes tribus dans les provinces du Sud du Royaume. Député depuis 13 ans, M. Ould Errachid est également membre du bureau politique du parti de la balance, et dont il assure la coordination  dans les trois régions du Sud. Il occupait la présidence du conseil municipal depuis 2009 après avoir succédé à son frère Khalihenna Ould Errachid, le président actuel du Conseil royal consultatif des affaires sahariennes (Corcas). Il préside également plusieurs associations au niveau local.

«Nous allons continuer de réaliser les grands projets que la population de Laâyoune attendait», a affirmé Ould Errachid, juste après son élection. Pour lui les chantiers lancés actuellement dans cette ville promettent d’y changer le visage. Dans le même sens M. Ould Errachid a tenu à préciser que le conseil municipal  travaillera avec l’ensemble des forces vives de la ville et  s’intéressera de très  près  au développement socio-économique de la ville.
Avec cette élection, le clan Ould Errachid fait main basse sur la majorité des instances élues au niveau de la région de Laâyoune-Sakia El-Hamra, en l’occurrence le conseil régional,  et trois Chambres professionnelles.

A noter que l’Istiqlalien Aba Abdelaziz a également été reconduit à la tête du conseil municipal de Boujdour. Ainsi que le jeune istiqlalien Badar Elmoussaoui qui a été réélu président du conseil municipal d’El-Marsa.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *